Une affaire d’embryons échangés pendant une FIV scandalise Israël

C’est l’histoire d’une erreur médicale aux conséquences inédites. Tout a commencé il y a plus d’un an à l’hôpital Assuta de Rishon LeZion, près de Tel Aviv, qui fait partie de l’un des principaux cabinet d’assurance maladie d’Israël et l’un des plus grands hôpitaux d’Israël en termes de FIV.

La femme entre au bloc opératoire en ce jour de l’automne 2021. L’équipe médicale a implanté un embryon dans son corps après avoir fécondé un de ses ovules en laboratoire avec du sperme de son mari. Tout s’est bien passé. Le couple est rentré chez lui, et quelques semaines plus tard, le couple était ravi d’apprendre que le test était réussi. Elle est enceinte.

Grossesse qui dure jusqu’à ce que les médecins découvrent une malformation cardiaque fœtale. L’intervention intra-utérine a été décidée malgré le risque pour la mère et l’enfant à naître. Encore une fois, ce fut un succès. Le cœur du fœtus se remet à battre normalement et la grossesse se poursuit… jusqu’au 7ème mois, et c’est le drame. Des tests génétiques approfondis n’ont révélé aucun lien biologique entre le fœtus et le couple.

À l’hôpital d’Assuta, Les médecins qui effectuent des transferts d’embryons doivent admettre qu’ils se sont trompés. L »embryon d’une autre femme a été implanté dans le ventre de celle qu’on appellera « Aïne ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest