Pédocriminalité dans l’Eglise : 216 000 victimes estimées en France

La Commission Sauvé, qui a enquêté sur l’ampleur de la pédocriminalité entre les années 1950 et aujourd’hui, a publié ses conclusions, vertigineuses, ce mardi 5 octobre. En 70 ans, 216 000 personnes ont été victimes de clercs ou de religieux, selon la commission.

Ce chiffre passe même à 330 000 si l’on prend en compte les victimes des laïcs en mission d’Eglise, comme pour le catéchisme ou l’aumônerie. Plus de 34 % des agressions dans l’Eglise sont le fait de laïcs, selon les travaux de la commission.

« Ces personnes étaient victimes, elles sont devenues témoins et en ce sens acteurs de la vérité », a ainsi déclaré le président de la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Église (Ciase), Jean-Marc Sauvé lors d’une conférence de presse. « Les victimes ont pris sur elles de raconter ce qui leur était arrivé. Sans elle, notre société serait encore dans le déni de ce qui s’est passé. »

Selon les travaux de la commission, qui se sont appuyés sur des archives et des témoignages, entre 2 900 et 3 200 prêtres, diacres et religieux identifiés ont commis des agressions sexuelles sur des mineurs ou des majeurs vulnérables entre 1950 et 2020, et ce de manière certaine. Il s’agit de la fourchette minimum, selon la Ciase.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest