Bruxelles : la première « boîte à bébé » vient d’être autorisée

Installée en 2017 à Evere, l’ancien bourgmestre en avait interdit l’utilisation.

Si elles existent depuis le Moyen-Âge en Europe et qu’elles se multiplient sur le Vieux Continent, les « boîtes à bébés » font toujours autant débat. C’est aujourd’hui la capitale belge Bruxelles qui remet le sujet sur la table, en autorisant l’utilisation d’une « boîte à bébé » sous l’égide de l’ASBL Corvia, dans la ville d’Evere.

Bruxelles n’est pourtant pas la première ville a accueillir l’idée, puisque la première « boîte à bébé » a vu le jour à Anvers, il y a plus de 20 ans maintenant et a d’ailleurs reçu un bébé en 2019, baptisé temporairement Johannes.

« Boîte à Bébé », kesako ?

L’idée ? Éviter que des jeunes parents souhaitant abandonner leurs enfants ne le fasse dans un cadre dangereux pour la santé du tout petit. En effet, il n’est pas rare que de nouvelles mamans laissent leurs petits au pied d’une église ou sur un trottoir. Aussi, selon les dires de l’ASBL Corvia, les mamans peuvent ainsi venir déposer leur enfant anonymement et en toute sécurité et ainsi leur offrir un meilleur avenir.

Dans les faits, la « boîte à bébé » se trouve aujourd’hui derrière la fenêtre du siège de l’ASBL à Evere. Ici, la maman trouve une série de pictogrammes lui indiquant la marche à suivre. Un code à 4 chiffres lui permettra d’accéder à un couffin et une couverture pour placer Bébé. Un système à l’aide d’une enveloppe unique offre également la possibilité à la maman de venir récupérer son enfant dans les trois mois suivant l’abandon, au cas où elle regrette son geste. Une fois la fenêtre fermée, une alarme s’enclenche pour prévenir le personnel de garde à ce moment là…

Si l’ASBL Corvia soutient que la « boîte à bébé » est une véritable nécessité à notre époque, elle est toutefois sujette à de multiples controverses. Rappelons qu’en France, si une femme ne souhaite pas garder son enfant, elle devra accoucher sous X et confier son bébé aux service de l’État.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest