Déconfinement : la date du 11 mai n’est pas une certitude

Alors que les Français attendent le 11 mai, symbole de retrouvailles avec un brin de liberté, avec grande impatience, il se pourrait que le confinement dure plus longtemps que prévu.

C’est en tous cas ce qu’a sous-entendu Olivier Véran lors d’une conférence de presse tenue ce samedi après la réunion ministérielle visant à proroger le plan de crise sanitaire.

C’est dans une interview donnée à nos confrères du Parisien le même jour que le ministre de la Santé et des Solidarités précise sa pensée.

« Si le nombre de nouveaux malades devait être trop élevé, la date de lever du confinement pourrait être remise en question et appréciée selon les départements. »

L’objectif selon Olivier Véran : « qu’il y ait suffisamment peu de malades par jour à tester, tracer et isoler pour réussir le déconfinement ».

Si les chiffres sont plutôt encourageants, le ministre de la Santé insiste toutefois sur le fait que la date sera maintenue seulement si les Français continuent à respecter drastiquement les règles de confinement les prochains jours. En résumé, tout est entre nos mains, notre responsabilisation et notre civisme selon le gouvernement. Gageons que les témoignages de relâchement à l’approche de la date du 11 mai sont de plus en plus légion et que la partie, malheureusement, est loin d’être gagnée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest