Réouverture de l’école : le protocole sanitaire dévoilé

Alors que la date de retour à l’école approche à grands pas, les mesures sanitaires que devront prendre les établissements scolaires s’affinent.

Afin de répondre aux exigences en termes de sécurité, le ministère de l’Éducation nationale a conçu un plan de mesures précis, à destination notamment des écoles maternelles et primaires. Pour minimiser les risques de propagation d’une seconde vague, les collectivités territoriales, directeurs et personnels de l’enseignement ont du pain sur la planche.

En effet, par le biais de livrets numériques, les recommandations qui peuvent encore être précisées dans les jours à venir, appellent à la plus grande des vigilances. Ces guides permettent de répondre ainsi à de grands thèmes, comme le port du masque, la distanciation physique, la limitation du brassage d’élèves ou encore le nettoyage et la désinfection des locaux ou du matériel.

Concrètement, ça donne quoi ?

Dans les faits, voici les premières mesures annoncées :

Pour l’accueil des élèves, plusieurs personnels pourraient être mobilisés en début de journée afin de filtrer les enfants et gérer au mieux le flux de personnes. Quand c’est possible, une entrée et une sortie devront être clairement délimitées pour éviter les rapprochements.

Pour le lavage des mains, il doit être fréquent tout au long de la journée. Il peut toutefois s’accompagner d’activités ludiques pour permettre aux enfants de gagner en gestes réflexes de façon plus intuitive.

Pour la configuration des salles de classes, là encore c’est un véritable casse-tête. En effet, il devra y avoir au moins 1 mètre de distance entre chaque table. Le nombre d’élèves par classe sera donc réduit. Un sens de circulation devrait également être mis en place, encore une fois pour éviter les contacts.

Pour les temps de récréation, un sens de circulation doit également être priorisé. Les horaires de pause seront échelonnées pour éviter les masses d’enfants au sein des couloirs. La récréation pourra être réduite ou décalée et là encore, il faudra faire en sorte que les enfants respectent les règles de distanciation sociale, même pendant les phases de jeux. D’ailleurs, les jeux de ballons ou demandant toute forme de contact sont tout simplement interdits.

Pour le passage à la bibliothèque, il sera plus sporadique. En effet, un livre emprunté par un enfant selon des règles strictes devra rester 5 jours en quarantaine après utilisation.

Pour le nettoyage et la désinfection des locaux, il devra être effectué de fond en comble au minimum une fois par jour. Plusieurs fois par jour en ce qui concerne les zones très fréquentées ou objets fortement utilisés. Les toilettes, les poignées de portes, les rampes d’escaliers, robinets et autres interrupteurs seront donc passés au crible plusieurs fois quotidiennement.

Pour les repas, c’est l’hypothèse du repas froid, mangé en classe, sur sa table et sous surveillance d’un enseignant qui est privilégié. La cantine n’est pour autant pas écartée et le gouvernement réfléchit à des mesures pour éviter les files d’attente ou la propagation du virus via les plateaux et autres couverts.

Pour ce qui est des cas suspects, si un enfant vient à montrer des symptômes, il sera immédiatement isolé, avec un masque, dans une pièce séparée. Sa température sera prise et les parents seront appelés à venir récupérer leur enfant. S’ensuivra une enquête permettant d’identifier qui a été en contact avec l’enfant en question 48h avant la détection des premiers signes de maladie. La règle est la même pour le personnel encadrant.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest