Seine-Saint-Denis : 8 maires refusent de rouvrir les crèches et écoles maternelles

Sans réel plan de protections des plus jeunes ainsi que du personnel encadrant, plusieurs maires centristes de Seine-Saint-Denis, refusent tout bonnement de rouvrir les portes des structures accueillants les plus petits, à savoir les crèches et les écoles maternelles.

Que l’on parle d’exaspération, de raz-le-bol, d’un manque d’informations ou de plan concret, la grogne monte au sein des communes à l’approche du 11 mai, date à laquelle nos bambins devraient retrouver, progressivement, le chemin de l’école.

« Nous refusons de mettre les enfants et les agents en danger et de relancer l’épidémie de coronavirus ! »Un cri du cœur autant qu’un cri de colère contre le gouvernement, les maires de Bobigny, Drancy, Saint-Ouen, Noisy-le-Sec, Le Bourget, Livry-Gargan, Coubron et Le Raincy font bloc et attendront jusqu’au mois de septembre pour rouvrir les portes de leurs crèches et écoles maternelles.

Rappelons alors que l’Italie a quant à elle fermement décidé la réouverture des écoles qu’en septembre et que nombre d’élus, de parents et de personnels enseignants semblent vouloir s’engager sur cette voie-là.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest