Pérou : un bébé porteur du coronavirus à la naissance

On en entend peu parler dans nos médias et pourtant le Pérou lui aussi est touché par la crise sanitaire lié à la propagation du coronavirus. Si ce pays comptant 32 millions d’habitants a enregistré plus de 11 500 cas déclarés de Covid-19 et 250 décès, il fait aujourd’hui parler pour une toute autre raison.

En effet, ce mercredi, un nouveau-né a été contaminé « par sa mère à travers le placenta » selon l’Organisme péruvien de Sécurité sociale.

« On a testé le bébé et le résultat a été positif. La maman, admise pour une césarienne avait également été testée auparavant, et s’est avérée positive au virus également » explique le Dr Alvaro Bandalez à la chaîne de télévision Canal N.

Selon l’organisme péruvien de Sécurité sociale, la maman ne présentait aucun symptômes annonciateurs et a donc contaminé son enfant au travers du placenta, portant à deux cas sur le plan mondial le nombre d’enfants nés avec le coronavirus.

Si le Pérou semble certain qu’une contamination in-utero est possible, l’Organisation mondiale de la santé reste de son côté prudente et n’affirme pour le moment pas qu’une femme enceinte « peut transmettre le virus au fœtus pendant la grossesse ou au bébé pendant l’accouchement ». L’OMS précise également : « A ce jour, la présence du virus n’a pas été constatée dans les échantillons de liquide amniotique ou de lait maternel ».

Au Pérou, si l’affaire fait grand bruit, notons que la maman en question et son adorable bébé sont tous les deux certes contaminés, mais dans un état stable. Un prompt rétablissement à cette jeune maman et son enfant !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest