Quand ma bouche crie SOS !

Quand il s’agit d’évoquer les maux de la bouche, petits et grands sont logés à la même enseigne. Irritabilité, douleurs plus ou moins intenses, gênes et pathologies diverses… Autant de petites épines qui viennent saboter votre quotidien.

A comme Aphte

Petite lésion ulcéreuse de couleur jaunâtre entourée d’un liseré rouge, l’aphte est particulièrement sournois. Il peut se loger aussi bien à l’intérieur des lèvres, dans les joues, autour des gencives ou sur la langue, et provoque une sensation de brûlure et de picotements assez désagréables. Ni infectieux, ni contagieux, un aphte sévit pendant au moins 5 jours pour disparaître complètement au bout d’une dizaine de jours. Il peut être dû à une réaction après l’absorption de certains aliments (fruits secs, agrumes, épices…) mais peut aussi trouver sa source dans un dérèglement d’ordre psychique ou hormonal.

Quand consulter ? Si vous avez plusieurs aphtes en même temps ou de taille supérieure à 1 cm, mieux vaut passer par la case docteur. De la même façon, au moindre état fiévreux, demandez conseil à un spécialiste !

B comme Bruxisme

On ne parle pas ici d’une lésion dentaire mais davantage d’un comportement lié très probablement au stress. Le bruxisme, c’est un mouvement inconscient de friction des dents. Ce grincement ou serrement des dents se produit généralement durant le sommeil et est également associé à des épisodes de serrement de la mâchoire. Il peut provoquer une usure et une abrasion des dents, des maux de tête, des douleurs bucco-faciales voir même une sensation de blocage de la mâchoire.

Quand consulter ? Les origines du bruxisme sont encore particulièrement brumeuses. Toutefois, si vous ressentez un quelconque symptôme, mieux vaut vous rapprocher au plus vite d’un spécialiste qui vous prodiguera ses meilleurs conseils pour pallier à cette problématique.

C comme Carie

Rien que d’y penser, vous en avez des frissons n’est-ce pas ? La carie dentaire se manifeste par un trou dans la quenotte. Très concrètement, la dent est faite de calcium et le calcium se dissout au contact de l’acide. Les bactéries de votre bouche raffolent quant à elles du sucre, et rejettent après leur consommation… de l’acide ! Et là, c’est le début des dégâts. Si vous-même ou votre loulou consommez trop de produits sucrés et si votre hygiène bucco-dentaire n’est pas irréprochable, on tire la sonnette d’alarme ! Les caries peuvent être particulièrement douloureuses lorsqu’elles prennent de l’importance et grignotent la dent à une vitesse folle. A noter qu’une dent cariée peut devenir incroyablement sensible au chaud et au froid. A bon entendeur !

Quand consulter ? Le plus vite possible ! Faire réparer votre dent ou celle de votre enfant doit devenir une priorité.

G comme Gingivite

Davantage friande de bouches adultes, la gingivite est une inflammation de la gencive, due la plupart du temps à une trop grande quantité de plaque dentaire. En règle générale, elle n’est pas douloureuse. Elle s’accompagne toutefois de quelques désagréments plus ou moins prononcés qui doivent vous alerter. Mauvaise haleine, gonflement de la gencive, saignements répétés lors du brossage ou des repas : autant de signes qui indiquent fortement la présence d’une gingivite. D’origine bactérienne, hygiénique ou psychique, elle peut aussi être due à une carence en vitamine C ou encore au tabagisme.

Quand consulter ? Trop souvent sous-estimée des patients, la gingivite doit pourtant être soignée le plus tôt possible au risque qu’elle ne s’aggrave et que vos gencives ne se détériorent plus rapidement. Dès les premiers signes observés, consultez !

P comme Plaies Buccales

Plus ou moins importantes, les plaies buccales peuvent être à la fois gênantes et douloureuses. Souvent, elles sont dues à un brossage de dents un peu trop énergique, une morsure de la langue et/ou des joues en mangeant, une griffure ou une coupure. Elles peuvent aussi trouver leur source dans le port d’un appareil d’orthodontie et sont donc fréquentes chez les plus jeunes.

Quand consulter ? Si les symptômes persistent après 5 jours malgré les premiers soins engagés

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Merci de votre visite