Une maison bien protégée…

Votre joyeuse tribu est ce qui compte le plus pour vous. Et si vous faites tout votre possible au quotidien pour assurer confort et sérénité à vos bambins, cela passe aussi par la sécurisation de vos nids douillets. Explications.

De nos jours, il faut bien se l’avouer, le quotidien est une bataille. Une bataille pour offrir à toute sa jolie famille, un cadre rassurant et protecteur en toutes circonstances. Bien loin d’un monde peuplé de Bisounours, nous vivons dans une société amère, où les mauvaises pensées sont légion. Sans tomber dans un roman noir et angoissant, il faut toutefois prendre conscience de la réalité des choses, pour mieux prévenir les déconvenues et autres catastrophes qui peuvent clairement bouleverser votre vie de famille.

En France, on comptabilise un cambriolage toutes les 90 secondes. Un chiffre alarmant qui pousse à réfléchir, surtout lorsque l’on s’aperçoit que de nos jours, ce ne sont plus seulement les maisons cossues ou isolées qui sont touchées, mais tous les types d’habitations, de toutes classes et configurations confondues. C’est dire si le problème est de taille et que l’on se doit de tout faire pour le contrecarrer.

Toc, toc, toc…

Qui est là ?

Impossible d’y échapper, vous avez sûrement déjà été démarchée sur votre pas de porte, par un représentant en systèmes de telésurveillance. Soit le discours alarmant vous a profondément inquiétée et vous vous êtes illico équipée, soit vous lui avez claquer (poliment bien sûr) la porte au nez, agacée de cet acharnement commercial. Seulement voilà, vous avez beau avoir fait fuir votre visiteur, cette idée vous trotte maintenant en tête et les questions fusent de toutes parts. « Et si ma maison n’était pas réellement protégée ? Et si le cocon douillet dans lequel je me sens si bien était finalement un vrai morceau de gruyère ? »

S’il ne faut pas ici tomber dans la paranoïa et vous jeter sur la première brochure de genre venue, il vous faudra cependant envisager qu’il vaut mieux certainement prévenir que guérir, et éviter ainsi les violents traumatismes liés à un cambriolage par exemple.

Car ici, c’est bien de cela qu’il s’agit. Toutes les personnes ayant connu une violation de domicile s’accordent sur ce point, ce sentiment d’avoir été spolié au-delà de l’aspect matériel, au plus profond d’eux-mêmes. De l’intrusion dans votre domicile qui n’a pas abouti ou du cambriolage en présence des occupants de la maison : chaque situation est différemment vécue mais toujours aussi difficile à surmonter.

Quelles solutions ?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, il existe tout un tas de solutions et d’astuces pour sécuriser vos pénates. Des solutions adaptées à tous les types de budgets et toutes les situations. Pour quelques dizaines d’euros par exemple, vous pouvez vous offrir un système d’éclairages avec détecteur de présence ou encore des simulateurs de présence. D’autres utilisent des autocollants de télésurveillance ou des caméras factices, histoire de faire fuir les parasites qui voudraient éventuellement s’en prendre à leur maison.

Avec un petit budget supplémentaire, pensez à renforcer les portes et fenêtres de votre habitat. Dans les magasins de bricolage, vous pourrez aisément trouver des serrures et cornières anti-effraction, ou encore des barres de sécurité 4 ponts pour vos volets et autres verrous de baies vitrées.

En plus de tout cela, l’idéal est évidemment d’installer une alarme dans votre domicile. Alarme autonome connectée à votre smartphone, système de vidéo-surveillance, détecteurs de mouvements… Les possibilités sont nombreuses. A l’intérieur même de votre domicile et si votre budget vous le permet, vous pouvez également penser à vous équiper d’un coffre-fort pour y dissimuler vos bijoux et autres objets de valeur.

Dernier recours

Si toutefois vous jugez les solutions proposées par les professionnelles trop onéreuses ou bien survendues, vous pouvez aussi tout à fait vous passer en boucle, carnet de notes à la main, l’incontournable « Maman j’ai raté l’avion ». Avec un petit Kevin plutôt très intelligent pour son âge et particulièrement courageux, vous glanerez quelques précieuses idées pour protéger vos pénates. Des lumières qui s’éteignent et qui s’allument en cas d’absence pour simuler votre présence, quelques briques Lego savamment disposées ça et là pour piquer les petons de vos cambrioleurs un brin geignards, des systèmes coulissants qui projettent de la farine, des billes délicatement déposées sous les fenêtres, une peu d’huile sur vos escaliers… Bref, une foultitude de chouettes astuces qui demandent juste un tout petit peu d’organisation… Et d’espoir ! Car si tout se termine bien dans ce Christmas movie, dans la vraie vie, les gentillets voleurs ne seront peut-être pas aussi niaiseux. A bon entendeur !

Quelques astuces

Pour bien protéger vos pénates, vous pouvez prendre quelques bonnes précautions, histoire d’éviter les mauvaises surprises.

Changez de serrure en cas de déménagement : et oui, le moyen le plus évident pour entrer dans une maison, c’est d’en avoir les clés ! Et même si les anciens occupants de votre nouveau cocon vous semblaient de confiance, de nos jours, on n’est jamais trop prudent !

Taillez régulièrement vos haies et buissons : aucun rapport ? Et bien sachez pourtant que les cambrioleurs adorent les cachettes bien touffues ! Un jardin bien entretenu est donc préconisé.

Dissimulez vos intérieurs : prenez quelques minutes pour observer ce que l’on voit à l’intérieur de vos pénates depuis l’extérieur. Un écran plasma, des toiles de maîtres ou tout autre objet qui semble avoir de la valeur, peut facilement attirer l’oeil. Inutile ici de bouleverser l’agencement de vos pièces, il vous suffit d’investir dans quelques bons rideaux épais !

Cachez ou protégez vos fils extérieurs : ceux qui contrôlent notamment vos systèmes d’alarme ou qui contiennent du cuivre particulièrement attrayant pour les malfaiteurs.

Entretenez votre relation de voisinage : même si l’on ne vous demande pas forcément de partager une tartiflette ensemble, faire connaissance les uns les autres peut être très utile, notamment en cas d’intrus rodeurs. Plus vous êtes nombreux à être aux aguets, mieux votre quartier sera protégé !

Installez des éclairages extérieurs : il est plus facile de s’introduire dans une maison plongée dans l’obscurité que dans un logement éclairé ! Vous pouvez aussi opter un détecteur de mouvement, très efficace pour faire fuir les mauvaises gens !

Fermez vos portes et fenêtres : à peine le doigt de pied à l’extérieur de votre maison, pensez à bien vérifier que tout est bien fermé ! On est loin des films américains dans lesquels les portes sont toujours étrangement ouvertes…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Merci de votre visite