Grossesse : entre mythes et réalités

La grossesse est teintée de MILLE ET UN FANTASMES qui parfois, peuvent entacher son bon fonctionnement. Pour vous, Baby & Cie lève le voile sur les croyances de la future maman.

Une femme enceinte mange pour deux

FAUX. Et non Mesdames, vous ne trouverez pas en ce mythe une raison de manger tout ce qui vous tombe sous la main sans culpabiliser ou at­tirer les foudres de vos proches ! En moyenne, une femme adulte ayant adopté une bonne hygiène de vie et une activité physique régulière a be­soin de consommer entre 1500 et 2000 calories par jour. Enceinte, il ne faut absolument pas multiplier ce chiffre par deux, au risque non seule­ment de devenir une véritable baleine au bord de l’implosion mais aussi de « surnourrir » le bout de chou qui gran­dit en vous. Le bon ratio est de vous alimenter 1/5eme de plus que votre consommation quotidienne pour être dans le rang. Bien sûr, faites-vous plai­sir… Mais avec modération !

La pleine lune favorise l’accouchement

FAUX. Si romantique soit cette af­firmation, elle n’est pourtant pas scientifiquement vérifiée. Selon la croyance, la pleine lune et les trois jours qui la précèdent et les trois jours qui la suivent aurait une influence sur la naissance de votre bambin. Les statistiques ont pourtant clairement montré qu’il s’agit là d’une pure lé­gende urbaine, sans aucune incidence sur votre grossesse. En revanche, si vous êtes particulièrement sensible à ce mythe malgré ces quelques lignes, il est possible que la pleine lune agisse sur vous tel un effet placebo, provo­quant les contractions tant attendues au terme de votre grossesse ! Pour­quoi pas après tout…

La future maman et ses envies de fraises : fantasme ou réalité ?

VRAI et FAUX. Ah ces fraises, si rouges et si juteuses, elles en ont fait couler de l’encre sur du papier ! L’en­vie de fraises, et bien heureusement selon les saisons, n’est pas systéma­tique chez la femme enceinte. Il y a celles qui verront en ce fruit magique un véritable Graal et d’autres qui au­ront des envies… beaucoup moins glamour, comme des cheeseburgers dégoulinants de fromage en veux-tu en voilà ! Dues au bouleversement hormonal dont vous êtes la cible privilégiée, ces envies peuvent, selon les femmes, être plus ou moins pres­santes, et peuvent parfois tourner à l’obsession ! Le plus étonnant dans tout ça est que vos envies peuvent vous amener à consommer des ali­ments que vous ne pouviez voir en peinture avant et inversement ! Ah la magie de la grossesse…

Enceinte, vos pieds grandissent !

VRAI ET FAUX. « Tu verras, après l’accouchement, tu pourras mettre à la benne tes adorables escarpins à ta­lons hauts ! ». Qui n’a pas déjà enten­du ce genre de remarques, ou dérivés, au cours de sa grossesse ? La réalité est finalement beaucoup plus simple que le mystère surnaturel qui entoure cette affirmation. Au cours de votre grossesse, vous prendrez plus ou moins du poids, selon les métabo­lismes. Vos pieds ne seront donc pas épargnés et devraient gonfler, d’où ce besoin de revoir la taille de vos chaus­sures. Autre constat, les femmes en­ceintes portent généralement très peu de talons. D’où la difficulté, le pied s’étant élargi, il ne rentre plus forcé­ment dans vos chaussons de Cendril­lon d’antan. Pas d’inquiétude pour au­tant, tout devrait rentrer dans l’ordre dans les mois qui suivront votre ac­couchement, avec la perte de poids qui en résulte !

Les futures mamans doivent éviter les bains très chauds

VRAI. Les variations de température du corps n’étant pas conseillées, les spécialistes s’accordent sur le fait que les bains chauds, saunas, hammams et autres jacuzzis sont à proscrire au cours de la grossesse. Désolés Mes­dames, les bulles ça sera pour plus tard, même si nous sommes sûrs que vous comprendrez l’enjeu d’un tel sa­crifice. En revanche, à l’approche du terme, les bains chauds peuvent vous aider à apaiser les douleurs dues aux contractions et favoriser le travail. N’hésitez pas ici à demander conseil à votre médecin.

Des brûlures d’estomac ? Bébé aura des cheveux !

VRAI et FAUX. Depuis toujours et dans la majeure partie des foyers de futurs parents, les brûlures d’estomac sont considérées comme le signe an­nonciateur d’une chevelure foison­nante. Si Jamais un mythe n’avait pris une telle proportion, entre ceux qui désavouent complètement la chose et d’autres qui ont été témoins, eux-mêmes ou dans leur entourage de ce petit phénomène. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, des études scientifiques très sérieuses ont été me­nées sur le sujet, dévoilant qu’un véri­table lien de cause à effet existait ici, bien que la raison soit plus hormonale que mystique. La forte concentration d’oestrogènes et d’autres hormones de grossesse dans l’organisme provoque, on le sait toutes et tous des brûlures d’estomac. Et bien cette même accu­mulation d’hormones, plus ou moins intense selon les femmes, est égale­ment à l’origine d’une poussée capil­laire in utero !

Une grossesse, une dent en moins !

FAUX. Contrairement à ce que la croyance populaire affirme, une gros­sesse ne fait pas systématiquement perdre de dent à la future maman ! Bien sûr, avec les chamboulements hormonaux que vous subissez en­ceinte, votre dentition est particuliè­rement fragilisée et nécessite donc toutes les attentions. Cependant, ce sont les gencives qui sont le plus tou­chées et qui peuvent, dans la plupart des cas, être l’objet de saignements. Pas d’inquiétude pour autant, une bonne hygiène dentaire et des visites régulières chez votre dentiste permet­tront à coup sûr d’éviter tous ces pe­tits désagréments.

Ventre rond ou ventre qui pointe ?

FAUX. L’une des principales lubies des futurs parents, et on comprend pourquoi, est de connaître le sexe de leur futur enfant. Si l’échographie et la confirmation d’un spécialiste restent le moyen le plus sûr de déterminer comment choisir entre layette bleu et layette rose, les mythes entourant le sexe de l’enfant ont la dent dure ! Ventre qui pointe = garçon et ventre rond = fille : si l’affirmation laisse rê­veur, elle n’est pourtant en aucun cas scientifiquement avérée. La forme de votre ventre ne varie donc pas en fonction du sexe de votre bambin mais de sa position et de sa morpho­logie. Un autre des facteurs influant sur votre joli bidou est le nombre de grossesses que vous avez connu, la multiplication de celles-ci jouant sur l’élasticité de l’abdomen. Alors, rien de plus efficace qu’une écho, promis !

Boire de la bière brune augmente la production de lait maternel

FAUX. En voilà un mythe qui peut soit faire gentiment sourire soit cho­quer ! Et oui, encore nombreuses sont les futures mamans à croire que la consommation de bière influe sur la production de lait maternel. En réalité, il n’en est rien ! Et contrai­rement aux autres affirmations non dangereuses pour la future maman expliquées plus haut, celui-ci est à chasser catégoriquement de tous les esprits ! Car n’oublions pas, l’alcool est l’ennemi de la femme enceinte et de son bébé ! Restons sérieux tout de même…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Merci de votre visite