Chouette, un bon bain !

A la fois reposant et TERRIBLEMENT AMUSANT, le bain est un moment très apprécié des tout-petits. Que ce soit pour S’ÉVEILLER au contact de l’eau ou bien retrouver un brin de calme avant le coucher, ce rituel plein de rires et de TENDRESSE est un véritable temps de joie et de partage !

La voilà, fringante et tant atten­due, l’heure du bain a sonné ! Pour la plupart des bambins, le bain est un moment privilégié, dans lequel ils se plongent avec délectation. Des sensations agréables, une complicité entre le bébé et ses pa­rents, des jeux en veux-tu en-voilà : autant dire que ce petit passage dans la salle de bain est un pur moment de bonheur.

C’est à l’âge de se tenir assis tout seul qu’un enfant prend pleinement conscience de son affect pour les joyeux ploufs dans l’eau. Des mouvements qui demandent habituellement beaucoup d’efforts de­viennent tout à coup très faciles, tandis que les vagues mouvements graciles de l’eau lui font découvrir de nouveaux pe­tits plaisirs. Et oui, l’eau du bain clapote, éclabousse, berce, mouille et fait de petits bruits rigolos… Elle abrite également des tas de nouveaux copains (petits jouets, ca­nards et autres animaux trognons, cubes et j’en passe) auxquels il aura uniquement accès à cette heure fatidique.

Le bain, c’est aussi un moment excep­tionnel de partage. Généralement dans de bonnes prédispositions, votre lou­lou va vouloir interagir avec vous, vous montrer toutes ses belles trouvailles, voire même vous éclabousser. Et pour faire durer ces instants précieux, prenez votre temps, soyez entièrement dispo­nible pour votre enfant. La sortie du bain devra se faire elle aussi tout en dou­ceur, avec tendresse et caresses, comme pour mettre un joli point final à cette jolie bulle hors du tumulte du quotidien.

Des bienfaits reconnus

Un bain, c’est amusant. Mais pas seule­ment ! En effet, il faut savoir que le mo­ment des ablutions possède des vertus bien souvent insoupçonnées. Dans un bain, la détente musculaire est favorisée grâce à l’eau chaude. Au top pour soula­ger les gambettes de votre minot qui ont tendance maintenant à beaucoup gam­bader. Le bain offre également une sen­sation de bien-être inégalée. Après tout, si un bain fait un bien fou aux adultes, il en va de même pour les enfants ! Même si ce moment vous semble un brin agité, le bain possède un pouvoir magique très apprécié des parents. En effet, grâce à lui Bébé sera plus disposé à bien dormir.

Si le bain est un moment très attendu, il faut toutefois bien s’y préparer pour que tout se déroule dans de bonnes condi­tions. Ainsi, confort et sécurité sont de rigueur ! Veillez dans un premier temps à ce que votre enfant dispose de suffisam­ment d’espace pour profiter pleinement des jeux d’eau. Un petit tapis antidéra­pant ou encore un «siège sécurité» spéci­fiquement adapté aux bambins peuvent être d’une grande utilité.

Côté confort, faites attention que l’eau soit bien chaude, tout en ne dépassant pas les 37°. La température de la pièce doit elle aussi être agréable, notamment pour éviter les gros frissons d’après bai­gnade, avec une température avoisinant les 21°. Avoir tout le nécessaire sous la main pour habiller Bébé après son bain est aussi recommandé, histoire d’éviter les moments de panique. Côté sécurité, on ne le répètera jamais assez, mais on ne laisse jamais un enfant seul dans son bain. Que ce soit pour répondre au téléphone, ouvrir la porte d’entrée ou aller chercher une petite paire de chaussettes en quatrième vitesse : aucune raison n’est ici valable car il en va de la vie de votre petit bout. Sachez que de terribles accidents peuvent sur­venir en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, aussi, soyez ultra vigilant sur ce point ! Et si vraiment vous êtes dans un état de fatigue important, préfé­rez reporter le bain au lendemain plutôt que de risquer l’inattention. De la même façon, remplissez toujours la baignoire à bonne température (pensez à bien la vérifier), avant d’y plonger votre lou­lou. Ne rajoutez jamais d’eau chaude en cours de route, un accident est si vite ar­rivé et les brûlures peuvent être très mal vécues et dangereuses !

Et s’il n’aime pas les bains…

Bon, soyons clairs, c’est plutôt rarissime. Avant toute chose, il est essentiel de comprendre pourquoi votre bambin est si réticent à l’idée d’évoluer au contact de l’eau. Avez-vous connu un accou­chement difficile dont les stigmates ont pu avoir des répercussions sur votre enfant ? Avez-vous eu par le passé un incident à l’heure des petites ablutions lors duquel votre pitchoune a vécu une situation stressante voire douloureuse ? Est-ce le bain qui l’effraie ou simple­ment l’étape cruciale du shampooing, particulièrement délicate il va s’en dire ? Autant de questions pertinentes à vous poser pour pouvoir y apporter les bonnes réponses.

Dans tous les cas, gardez en tête qu’un bain doit être un moment de plaisir. S’il est fait sous la contrainte et avec des hur­lements, tous ses effets bénéfiques s’éva­poreront en un clin d’oeil. Ici, le mieux étant de rester patient et d’offrir plein de gestes cajoleurs et réconfortants à votre bébé. Vous pouvez aussi, il est encore suffisamment petit pour cela, plonger dans le bain avec lui. Peut-être que de vous savoir directement à ses côtés aura un effet rassurant et apaisant…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Merci de votre visite