Ce jour où j’ai eu envie de l’étriper…

Ah nos amoureux… Que ferait-on sans leurs DOUCES CAJOLERIES, leurs tendres regards et leurs flopées de mots gentils ? Sauf que parfois, ils ont tendance à revenir à l’état sauvage ! Des hommes de CRO MAGNON qui n’ont pas grand-chose de mignon ? C’est par ici !

« Me demander d’aller lui chercher un truc dans la cuisine alors que j’étais au bord de l’accouchement. Et Monsieur, tranquille sur son canapé qui ne lève même pas le petit doigt ! Le pire ? Il l’a fait plusieurs fois, j’ai cru que j’allais le tuer ! »

Tessa

« On est un couple plutôt fusionnel. On se dit tout, on partage tout. Mais il a une sale manie, c’est celle de piocher dans mon assiette, qu’on soit à la maison, au resto ou chez des amis. D’ordinaire, je trouve ça plutôt mignon… Mais enceinte, j’avais l’impression qu’il commettait un crime contre l’humanité ! Oui, je l’aurais étripé ! »

Vanessa

« Vous le croyez ça ? Le mien m’a surnommée Moby Dick dès mon cinquième mois de grossesse. Alors oui, au début c’était plutôt drôle. Mais à la longue, j’étais vraiment blessée. Je ne sais pas si ce sont les hormones, mais je n’en pouvais plus ! »

Elodie

« Mon homme a fait une grossesse nerveuse… Quand Bébé était déjà là ! En gros, il nous a fait une petite déprime post-partum, comme s’il me faisait un baby-blues. Du coup, j’ai dû vachement le soutenir et franchement, avec le petit à gérer à côté, je lui en ai beaucoup voulu intérieurement… »

Lana

« A la maternité, le mien a passé son temps au téléphone et à la machine à café. Il disait qu’il était trop stressé pour rester à ne rien faire pendant des heures. Monsieur, trop stressé, alors que moi j’avais une boule rose de 4 kilos qui tentait de faire Prison Break de mon ventre ! »

Hasna

« Moi c’est simple, il m’a agacée du début jusqu’à la fin de ma grossesse. C’était des petites choses insignifiantes en fait, mais ses gestes, son odeur, ses paroles… Tout m’irritait à un point que je ne m’explique encore pas aujourd’hui. Le pauvre, il en a bavé à cause de mon sale caractère… »

Valérie

« Quand il a eu le culot de me demander si c’était vraiment lui le père… Un vrai goujat ! Et encore aujourd’hui, je n’arrive toujours pas à savoir s’il était sérieux ou s’il plaisantait… »

Noémie

« Le mien m’a demandé un soir, en mangeant une pizza, alors que j’étais enceinte de 8 mois, si je voulais bien l’épouser. Il avait une bière à la main, un match de foot en fond sonore, bref, quand le cliché devient réalité ! L’intention était bonne, mais l’effet, loupé… »

Martine

« Quand il rentre le soir, que la maison est encore en pagaille et qu’il me demande gentiment ce que j’ai bien pu faire de ma journée. Je précise que j’ai quatre enfants dont deux bébés. Mais visiblement, je me la coule douce ! »

Georgia

« J’ai encore envie de l’étriper aujourd’hui. Notre fille a six mois et ne fait toujours pas ses nuits. Et bien cela ne le dérange absolument pas, il a un sommeil de plomb, ou peut-être qu’il joue très bien la comédie. Toujours est-il que je peux faire ce que je veux, il ne bronche pas. Et quand je lui en parle le lendemain matin, il me dit que j’exagère surement. Je le giflerais ! »

Théodora

« J’ai accouché il y a seulement deux mois. Et depuis la naissance de notre fils, on fait la tournée des grands ducs entre les amis et la famille. Ce qui me rend folle, c’est qu’il se fait un malin plaisir à dévoiler chaque détail, même les plus intimes, de mon accouchement. J’ai beau lui dire que cela ne se fait pas, il ne peut pas s’empêcher de fanfaronner… »

Mylène

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Merci de votre visite