Comment rendre service à des Parents de Jumeaux en 10 leçons !

Non, jamais aucun parent ou futur parent de jumeaux ne vous demandera ouvertement de l’aide! LE PARENT DE JUMEAUX est un super héros, il se débrouille seul avec ses deux bras, son seul cerveau et ses bambins… En théorie. Car dans les faits, toute AIDE EXTÉRIEURE est la bienvenue… encore plus appréciée si elle est spontanément proposée, voire imposée ! Article à mettre dans toutes les mains des BONNES COPINES ou membres de la famille de parents de jumeaux… Par Johanna du Blog Parents de Jumeaux

La future maman de jujus ne pourra plus bouger dès le sep­tième mois de grossesse atteint. Si tant est qu’elle ait pu atteindre ce fameux septième mois, car même si le risque de prématurité n’est pas un fléau, il reste néanmoins plus présent lors des grossesses gémellaires. Combien de futures mamans de ju­meaux sont en MAP (Menace d’Accou­chement Prématuré) avant 30 semaines de grossesse, hein ?

Et en cas d’accouchement prématuré justement, la maman reste bien souvent (lorsque l’établissement le permet) aux côtés de ses nouveaux-nés pendant de longues journées qui peuvent parfois sembler interminables. Il se peut aus­si qu’un ou plusieurs aînés soient à la maison, avec un papa qui gère le quo­tidien et les allers-retours au chevet des couveuses. Pfiou… Oui, ils font ça les parents de jumeaux !

Et puis après, le retour à la maison, quel chaos ! Durant les premières semaines, les premiers mois… heu, que dis-je, les 20 prochaines années plutôt ! Et si, en bonne âme charitable et impliquée, vous leur donniez un petit coup de pouce ?

Étendez le linge ! Ou pliez-le…

Il ne sera pas rare, lorsque vous rendrez visite à de jeunes parents de jumeaux, de voir une tour de linge trôner au beau mi­lieu du salon. Et bien si cette montagne de linge est sèche, détendez-la et pliez-la!

La maman de jumeaux, gênée, vous dira certainement : « non mais laisse, je le ferai après, je t’assure ». Mais « après », elle devra donner des bains ou un sein (ou deux), préparer un repas, chercher un aîné à l’école… Bref, faire une bonne douzaine de choses à la fois.

Ne lui laissez pas le choix et faites-le en taillant la bavette ! La maman de jumeaux ne repasse plus, elle n’a plus le temps. Juste plier, ça ira… Vous pou­vez aussi vider le lave-vaisselle ou faire la vaisselle, passer un coup de balai… Un tout petit rien qui lui fera gagner un temps précieux.

C’est aussi valable pour nettoyer la titine, tondre le jardin, laver les carreaux…

Pointez-vous chez eux avec le repas ! Mais sans vous incrus­ter pour dîner…

La maman de jumeaux, elle mange des coquillettes (car c’est rapide) ou des to­mates (pour perdre son poids pris pen­dant la grossesse). Elle boit aussi des tisanes. Beaucoup de tisanes.

Faites mine d’avoir mal géré les quanti­tés de votre menu et d’en avoir un peu en rab pour elle. Un sauté de veau aux champignons avec une purée maison… Quel délice ! La maman de jumeaux appréciera à coup sûr ! Elle n’aura pas à préparer le repas, gagnera du temps et saura apprécier à sa juste valeur votre petit geste qui lui apportera tant de ré­confort… et quelques bonnes calories !

Chargez vous des trajets école maison pour l’aîné !

Croiser une future maman de jumeaux aux abords de l’école. Et compatir…

Proposez-lui de passer prendre son fils ou sa fille le matin pour aller à l’école. Même si cela vous demande un détour de 3 minutes… La future maman pour­ra se poser un peu et les enfants seront contents de bousculer leurs petites ha­bitudes !

C’est valable aussi lorsque la maman vient d’accoucher. Imaginez un peu ses matins : un chéri qui est déjà parti au tra­vail, car il faut bien nourrir toute cette joyeuse tribu… Un aîné récalcitrant pour se préparer, mettre ses chaussures, pendant que maman termine de donner un biberon (ou un sein).

Elle a fini, youpi, elle pose son bébé dans la poussette ou l’installe dans une écharpe. Elle fait les lacets du grand… Et hop, bébé 2 remplit sa couche d’une odeur nauséabonde. Pas le temps de le changer, il faut partir pour l’école… Exagérer moi ? Pas vraiment…

Sérieusement, aider les jeunes parents en gérant (même juste 2 fois par semaine), les trajets maison – école ou maison – activité, ça sera pour eux comme… comme… nager avec les dauphins ! Un rêve éveillé !

C’est leur anniversaire de mariage ? Invitez-les au resto, sans vous évidemment…

Les jeunes parents de jumeaux ont be­soin de temps, à deux… Groupez-vous à deux ou trois couples de bons copains, suffisamment proches pour squatter la maison en leur absence. Pointez-vous chez eux, mettez-les dehors et employez la force s’il le faut !

Vous aurez préalablement réservé un bon petit resto, et ce soir là, c’est vous qui vous occupez de tout le reste ! N’ou­bliez pas de ranger et faire votre vaisselle avant de partir hein, sinon ça ne sert à rien !

Si en plus de cela, la meilleure amie de Madame peut passer chercher la jeune maman en début d’après-midi, pour l’emmener se détendre lors d’un mas­sage puis se faire une beauté chez le coiffeur, c’est le Nirvana… Un projet secret qui demande un tout petit peu d’organisation, mais quel bonheur !

Bon à savoir : les jeunes parents de ju­meaux sont souvent fatigués à partir de 20 heures. Vous pouvez alors envisager de leur organiser ce fameux resto un di­manche midi en proposant de garder les enfants jusqu’au soir… Vous serez bénis des Dieux !

Vous êtes coiffeuse, esthéticienne, masseuse à domicile ou prof de Yoga ?

L’effet de surprise est toujours le bien­venu. Passez faire un petit coucou à votre cop’s, mine de rien, et profitez de ce temps précieux pour exercer votre talent ! N’hésitez pas à convier une autre copine ou une soeurette de votre amie, qui elle, se fera un plaisir de don­ner un biberon, un bain ou changer une couche. Tout cela pendant que la jeune maman se détend !

Vous connaissez quelqu’un, qui connait quelqu’un, qui a eu des jumeaux ?

Outre le fait d’éviter les phrases du genre « ah ben tu sais, untel, ses jumeaux ont un retard de langage qui leur pose problème à l’école… », rien ne vous empêche de vous renseigner sur l’éven­tuelle vente d’occasion d’une poussette double, ou de deux transats, chaises hautes etc… Car le budget explosera déjà bien assez avec l’achat de couches et de lait (si les bébés ne sont pas en al­laitement exclusif) et donc tout bon plan connexe sera étudié… et apprécié à sa juste valeur !

Accompagnez la future maman à un rendez-vous médical

Les grossesses gémellaires sont bien souvent plus surveillées que les autres grossesses. Avec parfois, dans certains cas, des échos toutes les deux semaines. Alors à moins que le futur papa ne tra­vaille pas ou qu’il dispose d’un nombre de jours de congés illimités (qu’on lui conseille au passage de garder pour après la naissance), la maman double­ment enceinte devra parfois se rendre seule chez Mr ou Mme Gygy… Si vous disposez d’une demi-journée, propo­sez-lui de l’accompagner ! D’une part, vous rendrez service car elle n’aura pas à conduire, se contorsionner pour se garer et ne sera pas toute seule. D’autre part, vous aurez la chance d’assister à quelque chose de magique : une échographie avec 4 bras, 4 jambes, 2 petits coeurs… Et on souhaite bien évidemment que chacune des échos se déroule au mieux.

Faites quelques courses !

Les parents de jumeaux peuvent vite se retrouver en panne de lait, sérum phy, coton ou couches. Si pendant vos courses vous tombez nez à nez avec une super promo, envoyez-leur un petit message pour savoir s’ils en ont besoin ! Même s’ils ne sont pas en panne le jour J, si la promo est intéressante ils auront de l’avance… Pour quelques jours ! On ne vous demande pas de payer pour eux hein, juste leur partager un bon plan.

Offrez-leur des heures de baby-sitting nan mais ohhhhh !

C’est ce qu’ils veulent les parents de jumeaux… Qu’on leur garde leurs marmots ! Mais comme bien sou­vent ils ont cramé leur budget dans les couches, la poussette et le lait, le bud­get baby-sitter fait légèrement pâlir le porte-monnaie.

Alors soit vous donnez vous-même de votre temps, soit vous connaissez la fille d’un couple d’amis voisins de vos pa­rents qui cherche à se faire une petite expérience et voudrait bien venir pro­fiter de votre abonnement Netflix. Un prêté pour un rendu ! Elle peut regar­der ses séries préférés, elle remet une tétine (ou deux !) si elle tombe et vous prévient UNIQUEMENT en cas d’ex­trême urgence !

Mais alors, si vous voulez avoir la recon­naissance éternelle de vos amis ou votre famille parents de jumeaux : gardez leur tribu tout en un week-end. Allez cher­cher les enfants à la crèche ou à l’école le vendredi et gérez toute la petite tribu jusqu’au bain le dimanche soir. Com­ment vous dire ? Ça serait le pied total ! (Non, ceci n’est pas un message codé que je passe ! Quoi que…).

Parlez-leur de l’association Jumeaux et Plus…

Encore trop peu de parents et futurs parents connaissent les multiples do­maines d’interventions de Jumeaux et plus. Il s’agit d’une fédération nationale reconnue d’utilité publique. Sur le site de la fédération, vous pourrez trouver les coordonnées des antennes départe­mentales pourvue d’un bureau local.

Au delà des rencontres proposées, Ju­meaux et Plus permet de louer du ma­tériel à des tarifs très avantageux. Il y a également des « parents conseils », qui peuvent écouter ou répondre aux ques­tions des parents et futurs parents. Si un couple rencontre des difficultés pen­dant la grossesse, la scolarité, les soins, etc… une aide médicale ou psycholo­gique peut être proposée. Pensez-y !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Merci de votre visite