Grossesse : entre sex-appeal et confort

Enceinte, on ne sait plus vraiment comment appréhender les changements de notre SILHOUETTE. Entre les hormones qui s’affolent, les moments de DOUTE ET DE TRISTESSE, les envies furieuses de faire des galipettes et les petits bobos et gros tracas propres à chaque grossesse : c’est un peu les montagnes russes. Petit guide de survie en MILIEU FRAGILE…

I’m sexy and I know it… Vous souvenez-vous de cette jolie as­surance que vous manifestiez quand vous étiez encore en pleine possession de votre silhouette ? Oui, oui, je parle bien de la période si proche et si lointaine à la fois de l’AVANT grossesse. Car il faut bien le dire, la plupart du temps, quand les semaines de gestation commencent à s’accumuler, que notre corps, com­mandé par nos hormones en ébulli­tion et notre petite crevette ne nous appartient plus, le sex-appeal devient une notion pour le moins abstraite et saugrenue.

Pourtant, il existe certaines femmes, au top de leur féminité, que la gros­sesse illumine littéralement. Certes, on dit que toutes les futures mamans rayonnent, et c’est bien le cas, mais toutes ne sont pas pour autant sexy et voluptueuses. On pourrait alors pen­ser « mais pourquoi diable vouloir être une femme fatale lorsque l’on attend un enfant ? », la question est valable, bien sûr, et pourtant, la réponse l’est tout autant. Se sentir belle et désirable au moment de pouponner, c’est s’as­surer de ne pas perdre pied. Que ce soit d’un point de vue psychologique, physique mais aussi relationnel avec le conjoint notamment, se sentir femme est primordial pour garder le cap (mais aussi le moral !) en cas de coup dur.

Sexy, moi ? Pourquoi faire ?

Ok, vous avez un baby dans le bidon, vous êtes sur un petit nuage et parfois peut-être au trente-sixième dessous. Donc franchement, entre la layette à shopper, la chambre à préparer, les échos à répétition et toutes les satanées formalités administratives à accomplir, vous n’avez franchement pas le temps, ni l’envie, de jouer aux pin-up.

Et bien croyez-moi, vous avez tort ! Parce que se faire du bien c’est aussi faire du bien à son enfant (bah oui, plus on est détendue et sûr de soi, plus on dégage de bonnes ondes). Et aussi à son couple. Alors certes, la grossesse est un passage unique en soi, où l’on se renferme dans une bulle acidulée tout en devenant mono-objectif, mais derrière la future maman que vous êtes, se cache la plupart du temps une femme mais aussi une compagne.

Préserver son couple

Votre corps va changer. Il va se mé­tamorphoser au fil des mois et devenir le témoin fabuleux de la maternité. On peut l’accepter avec délice ou le détester, peu importe, vous ne pourrez échapper au changement de silhouette dans le mi­roir. Cependant, loin d’être une fatalité, le fait de prendre raisonnablement du poids pendant la grossesse peut pré­

senter quelques avantages. Vos courbes sont plus généreuses, votre poitrine plus chaleureuse et pour peu que la Fée Hormone décuple vos envies sexuelles, vous aurez (et votre cher et tendre par la même occasion) tout gagné.

Oui, vous portez la vie mais vous êtes aussi aujourd’hui la pierre angulaire de l’harmonie de votre future famille. Et l’harmonie dans un foyer passe aussi par une symbiose dans le couple ! Bien sûr, on ne vous demande pas ici de devenir la reine des galipettes, ni de vous forcer à quoi que ce soit. Simplement de lais­ser parler le côté séducteur qui lui plaît tant, histoire de perpétuer la flamme qui vous anime tous les deux ! Prudence toutefois, il arrive quelques fois que ce soient les hommes qui bloquent litté­ralement à l’idée d’avoir des relations charnelles avec une femme enceinte. COM-MU-NI-CA-TION !

Belle et zen

Clairement, le gros souci de la future maman, c’est sans aucun doute que les vêtements et autres petites tenues lé­gères traditionnelles ne sont pas vrai­ment adaptés à sa morphologie. On n’imagine difficilement une femme enceinte de 7 mois grimper sur des ta­lons de 18 cm et se lancer dans un lap dance endiablé. A moins d’être déjà bien entraînée à l’exercice. Aussi, il vous faudra apprendre à adapter votre pouvoir de séduction à vos formes, mais aussi aux contraintes physiques liées à votre condition.

Inutile de se voiler la face, la gros­sesse réserve à chacune d’entre nous (à moins d’être une sacrée veinarde) son petit lot de surprises… et de dé­convenues ! De toute évidence, enfi­ler des bas résilles ultra galbant mais aussi ultra serrés quand on a des pro­blèmes de gonflement des jambes, ce n’est pas forcément une bonne idée. Idem côté poitrine, où là encore la vigilance est de mise. Peu importe la lingerie que vous choisirez de por­ter de jour comme de nuit, il faudra qu’elle vous assure un maintien et un confort optimaux pour éviter toute douleur paralysante… Les gaines et autres ensembles qui se lassent sont aussi à bannir, tout comme les petites culottes un brin trop comprimantes, qui auraient la fâcheuse tendance de vous agacer quand vous devrez vous rendre, cinq fois par nuit, aux toilettes.

Vous l’aurez compris, on ne parle pas ici d’un sex appeal de circonstances, pour garder le cap côté sexualité. Mais davantage d’un état d’esprit à adopter au quotidien, pour garder tout votre pouvoir de femme fatale.

Euréka !

Si autrefois il était plutôt difficile de

parler de sexualité à une femme en­ceinte (un comble), ceci étant perçu comme une immondice amorale, heu­reusement les temps ont changés et de nos jours, être enceinte ET sexy ne rime plus avec hérésie. Au contraire, la femme s’assume de plus en plus et a conscience de son pouvoir d’at­traction, peu importe si elle a un baby dans le ventre ou pas !

Et cela dit, sur ce point là, nous sommes plutôt chanceuses ! Et oui, nombreuses sont les marques à avoir compris tout l’intérêt des femmes pour les jolies choses, même en­ceintes, et qui dégainent aujourd’hui pléthore de gammes de dessous, vê­tements et lingerie aussi confortables que séduisantes.

De nos jours, les leggings spécifi­quement étudiés pour la grossesse deviennent flatteurs tout en étant agréables à porter, les culottes et sou­tien-gorge du quotidien prennent de la couleur et de la fantaisie tout en étant déclinés dans des tissus perfor­mants, même les bas de contention autrefois archi vieillots gagnent en féminité ! Fini la honte de porter des pièces informes et basiques, doréna­vant enceinte on s’amuse, on se fait plaisir et on le fait savoir !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Merci de votre visite