Apprendre une langue étrangère à bébé, c’est possible ?

A l’heure d’aujourd’hui et de la mondialisation, il est fréquent de VOYAGER et d’aller dans différents pays, que ce soit en vacances ou pour le travail. L’ANGLAIS est devenu la langue universelle dans le monde. L’époque où il suffisait de savoir parler et écrire correctement le français est révolue !

Les anciens vous disent souvent qu’ils ne savent pas parler ? Qu’ils n’ont pas appris assez tôt ? Qu’ils n’ont jamais pu pratiquer les langues étran­gères ? C’est pourquoi de plus en plus de jeunes parents veulent enseigner les langues étrangères le plus tôt possible à leur enfant, voire même dès qu’il prononce ses premiers mots. Mais certains faits sont à noter !

Le processus d’apprentissage…

La maîtrise de la langue par les parents…

Certes, tous les parents rêvent que leur enfant soit bilingue. Cependant pour com­mencer l’apprentissage, il faut déjà que Ma­man et Papa soient assidus et connaisseurs en la matière. Il ne suffit pas de sortir les paroles d’une chanson de votre idole (Ma­riah Carey ou Justin Bieber par exemple), même si cela peut s’avérer très drôle par moment.

Contrairement aux idées reçues, le fait de parler deux langues avec votre enfant ne jouera pas sur son processus d’appren­tissage. Cela lui permettra au contraire de développer avec plus de simplicité des fa­cultés pour appréhender d’autres langues dans ses années futures, comme l’anglais, l’espagnol, l’italien ou encore l’allemand par exemple.

Il faut donc saisir cette opportunité, sur­tout si dans votre couple, vous êtes tous les deux d’accord pour accorder du temps et y mettre les moyens pour y arriver. Pas de crainte, vous en êtes capable si vous le souhaitez !

A quel âge peut-on commencer ?

Dès le départ, pas seulement à la naissance, mais vous pouvez déjà communiquer ré­gulièrement avec votre bébé alors qu’il est encore lové dans votre joli bidon arrondi. Les foetus ont la capacité d’entendre les sons émis autour d’eux, comme votre voix ou celle de vos proches. Les bébés auront la capacité de reconnaître directement à la naissance les différentes sonorités exis­tantes autour d’eux. Pendant les premiers mois après sa naissance, il emmagasinera les informations diverses et variées pour les retranscrire oralement par la suite vers ses 2 ans.

C’est avant ses 2 ans que bébé est au maxi­mum de sa curiosité, de sa spontanéité et de sa flexibilité, ce qui lui permet de retenir tous ces petits sons que vous lui transmet­trez au quotidien. Finalement, les bébés sont de véritables polyglottes en puissance à leur naissance !

Quel timing et quelle fréquence pour parler ?

Hors de question de parler une à deux fois par mois, l’apprentissage doit être constant et régulier pour qu’il soit efficace. Profitez de chaque moment de complicité pour ré­gulièrement parler dans la langue que vous souhaitez lui apprendre. Par exemple par­lez-lui en anglais toutes les fois où il prend son bain, ou toutes les fois où il mange, il assimilera plus vite cette nouvelle langue.

Le mieux est également d’emmener votre baby à l’étranger avec vous, il aura direc­tement accès aux sonorités typiques de la langue et se familiarisera plus rapidement avec elle.

Le top conseil ? Pour que l’apprentissage soit vraiment efficace, il est conseillé que l’un des parents parle toujours dans la langue choisie, pour que l’enfant identifie la langue à la personne concernée. Cela lui permettra de ne pas tout mélanger et de rester concentré sur chacune des langues.

Comment rendre l’apprentissage plus fun ?

On met de côté les leçons typiques de cours d’anglais. Un bébé ne sera pas du tout réceptif à ce genre de formation. Le mieux est encore de mettre en place des jeux ou activités en famille, c’est-à-dire, dans un environnement favorable à son développement et à son écoute. Il sera alors en confiance et l’affection que vous lui portez sera l’élément qui favorisera son attention lors des séances. A la maison, l’enseignement de cette nouvelle langue de­viendra parfaitement naturel en le pratiquant le plus souvent possible.

Le plus efficace ? Il faut jouer avec les visuels et les images de la vie réelle. Bébé sera encore plus réceptif. Par exemple, il ne suffit pas de lui donner juste un mot à partir d’une seule image fixe, montrez lui l’objet dans la vie réelle, pendant vos courses par exemple ou encore, lors d’une balade en voiture …

Vous pouvez également jongler entre les dif­férentes langues que vous souhaitez aborder. Dites-lui « Bonjour » dans toutes les langues de votre choix et à la suite, cela le fera sourire d’autant plus. Il appréciera cet environne­ment de jeu mis en place et prendra plaisir à échanger avec vous. Faites le en famille, par­tagez ce moment convivial unique !

L’écriture dans tout ça ?

Votre bébé sera surtout plus réactif aux dif­férents sons qu’il va percevoir tout au long de son développement. Le mieux est donc de commencer par l’oral pour ensuite intro­duire progressivement des écrits, des petits exercices, pour compléter au mieux son ap­prentissage.

A quel moment stopper l’apprentis­sage ?

Et bien… Jamais ! En effet l’apprentissage d’une langue est régulier, sous peine de tout oublier. Injustice ! Vous êtes donc partis pour quelques années de tutorat, toujours dans la joie et la bonne humeur.

Les bons supports

Quelle sont les bonnes idées que vous, parents, pouvez mettre en place pour per­mettre à bébé d’apprendre au mieux une nouvelle langue ? Bonne question n’est-ce pas ? Voici quelques conseils pour vous aider à trouver la meilleure idée pour que bébé aime l’exposition à une langue et soit le plus attentif possible.

La vie réelle

C’est finalement le plus efficace ! Quoi de mieux pour bébé que d’observer les objets de la vie de tous les jours pour assimiler le vocabulaire, par exemple dans les magasins, dans la rue, en voiture, etc… ? La complicité que vous aurez avec lui sera d’autant plus forte.

Les images

Idéal pour apprendre le vocabulaire ba­sique au premier abord. C’est finalement la première étape lorsque l’on décide de démarrer l’apprentissage, surtout pour les tout-petits.

Les vidéos ou films

Parfait pour que Bébé suive avec attention toutes les aventures de ses personnages préférés ! On pense notamment à Dora l’exploratrice qui depuis des années initie tous les matins les plus petits à l’anglais.

Les marionnettes et les petites histoires

Pour les plus petits, il est aussi courant de mettre en scène des petites histoires inter­prétées par des marionnettes. Cela permet également de faire participer Bébé !

Les jeux sur tablettes

Aujourd’hui avec les technologies, les en­fants apprennent de plus en plus tôt à utiliser nos objets connectés. Ils sont alors capables de comprendre, avec une rapidi­té déconcertante, le fonctionnement de plusieurs jeux. Pourquoi ne pas profiter de cette utilisation pour faire découvrir à votre enfant des jeux d’apprentissage des langues ? N’hésitez pas à aller télécharger quelques jeux en anglais, ils feront fureur.

En plus de tous ces supports, il faut savoir que votre enfant sera accompagné dès sa scolarité, pour apprendre notamment l’an­glais. Aujourd’hui cette discipline est mise en place dès la primaire, parfois même en maternelle au travers de petits ateliers, ce qui permet aux enfants de s’éveiller le plus tôt possible aux nouvelles langues.

Quels bénéfices pour votre enfant ?

Certaines études ont déjà montré que l’ap­prentissage d’une langue très jeune permet de développer l’esprit de synthèse plus ra­pidement chez les enfants. De plus, le fait d’apprendre très tôt une langue stimule la mémoire et apprend à un bambin à choisir les informations les plus utiles.

Il est également prouvé que le fait de parler plusieurs langues augmente la créativité, la capacité à résoudre les problèmes posés, la communication explicative (expliquer par exemple des règles ou des informations) et la réflexion scientifique, surtout pour les mathématiques.

Un autre avantage et non des moindres est que votre enfant sera d’autant plus ouvert et généreux envers les autres. Il acquerra une attitude plus ouverte face aux autres cultures et modes de pensée. Pour com­prendre d’autres coutumes, il faut dans un premier temps parler la langue du pays, c’est un fait réel.

Alors pourquoi ne pas faciliter la tâche de votre enfant en lui apprenant dès son plus jeune âge à communiquer avec autrui ?

N’hésitez pas à prendre du temps pour mettre en place ces petits moments d’ap­prentissage et notamment à la maison et en famille. Bébé n’en sera que plus reconnais­sant plus tard, surtout à l’approche de ses études supérieures ! Il vous dira merci de l’avoir initié à une nouvelle langue.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Merci de votre visite