SOS, il a le mal des transports !

La question de Julia, maman d’un petit Timéo de 6 ans.

« Jusqu’à présent, je n’avais aucun souci avec mon loulou. Mais depuis quelque temps, que ce soit en voiture, en train ou en bateau, il est systématiquement malade… Je ne sais plus quoi faire ! »

Le mal des transports, voilà un drôle de phénomène. Occasionnel, il peut être la conséquence d’un repas mal digéré ou d’un petit coup de fatigue. Il peut être aussi le signe que votre pitchoune risque de vous faire une jolie petite gastro. Mais quand celui-ci devient permanent, que ce soit en auto, en tchou-tchou, en avion et en bateau, le mal des transports est une véritable torture pour celui qui en souffre. Et ici, le moins que l’on puisse dire c’est que cette saleté n’épargne personne ! Des tout-petits aux bambins plus âgés, des ados aux parents, s’il vous a choisis comme proie, prenez vos jambes à votre cou !

Plus sérieusement, cette affection pour le moins pénible et handicapante surtout chez les plus jeunes, est la plupart du temps liée à une battle entre l’oreille interne et l’oeil. Le corps est immobile, le reste bouge inlassablement sous les mirettes sensibles de vos petits loups et là, c’est le drame, vomito sur la grande soeur.

Un problème, des solutions…

Fort heureusement, des solutions existent pour lutter contre les désagréments plus ou moins gênants du mal des transports. Dans un premier temps, quelques précautions s’imposent. En cas de départ en vacances imminent, peu importe le moyen de transport choisi, veillez à ce que votre petit bout soit bien reposé au moment du départ, la fatigue accentuant considérablement les nausées. Préférez toujours dans la mesure du possible des itinéraires évitant les virages et autres bouchons, qui auront là-aussi tendance à malmener l’estomac de votre kid.

Autre solution, passer par la case homéopathie. Votre pharmacien pourra très facilement vous recommander tel ou tel traitement en fonction de l’âge de votre loulou, que ce soit en traitement préventif ou pour apaiser les spasmes à la minute même où ils apparaissent.

Dame Nature a elle aussi tout prévu pour parer au choc, avec quelques bons remèdes naturels à base de gingembre en poudre ou de menthe eux aussi très efficaces. De nos jours, on trouve également dans le commerce des bracelets anti-nausées qui permettent, grâce à de légères pressions localisées sur le poignet, de calmer vos enfants.

Dans tous les cas, si votre bout’chou est sujet au mal des transports, faites régulièrement des pauses, évitez les odeurs et musiques trop fortes et surtout, cachez les livres, tablettes et autres lecteurs-DVD !

Notre conseil :

On pourrait croire qu’un bambin à jeun ne sera pas malade lors d’un long trajet. Erreur ! Voyager le ventre vide ne fait qu’augmenter les sensations de mal-être. Bien sûr, on évitera les repas trop chargés ou à base de fruits ou de lait. Mangez léger et tout ira bien !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.