Télé et éducation font-elles bon ménage ?

Partie intégrante de la vie quotidienne de nos bambins, la télévision est source de nombreux débats. Tantôt néfaste, tantôt pédagogique : quel rôle joue-t-elle vraiment dans l’éducation de nos enfants ?

Impossible de lui échapper, la télévision est partout. Au-delà du petit écran familial que l’on retrouve dans tous les foyers de France et de Navarre, les programmes de télévision investissent nos ordinateurs, tablettes et autres gadgets technologiques, et deviennent en conséquence partie intégrante de notre quotidien. Oui mais alors, quel impact a cet objet moderne sur nos enfants ? Diabolique ou inoffensive, c’est selon les cas et surtout, selon les règles imposées par les parents.

QUEL IMPACT SUR NOS ENFANTS ?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les enfants dès le plus jeune âge ont une étonnante capacité d’enregistrement. Il est donc essentiel de comprendre que chaque information transmise à leur petit cerveau peut avoir un impact très différent que sur celui des adultes. Une scène de violence ou d’amour peut être interprétée d’une manière totalement inversée, l’enfant ayant, jusqu’à l’âge de 7 ans en moyenne, du mal à distinguer la fiction de la réalité.

Vous l’aurez compris, tout réside dans le choix des programmes que vous proposerez à votre enfant, et ceux que vous lui interdirez formellement. Inutile donc de fulminer contre la télévision elle-même puisque l’influence relative qu’elle pourrait avoir sur les bambins dépend, au final, de l’éducation des parents. Ici, ne sous-estimez surtout pas votre bout’chou ! Vous pensez qu’il est trop jeune pour comprendre cette scène de combats sanglants entre gladiateurs ? Détrompez-vous ! Même si votre tout-petit à l’âge de 16 ou 18 mois n’a qu’une capacité de concentration d’une durée de 20 minutes environ, il emmagasine très vite les images qu’il entraperçoit, ce qui peut inconsciemment le déstabiliser et lui faire faire, dans la plupart des cas, d’horribles cauchemars. A vous donc d’adapter à son jeune âge les types de programmes que votre enfant peut ou non regarder. Pour être certains de faire le bon choix, faites confiance dans un premier temps aux chaînes spécialisées, qui proposent des programmes doux et hauts en couleurs, que les enfants apprécieront tout particulièrement. Attention cependant à ne pas tomber dans le piège de la télé facile. Choisissez des moments précis où votre angelot pourra se détendre devant la télévision, après les devoirs du soir par exemple, et adaptez le temps de visionnage à son âge.

Ainsi, jusqu’à l’âge de 4 ans, un programme court d’une vingtaine de minutes en votre compagnie suffit. A partir de 4 ans, votre bout’chou peut tout à fait se tenir tranquille toute la durée d’un film estampillé Disney ou DreamWorks par exemple, si tant est que vous l’aidiez à en comprendre l’intrigue. A partir de 7 ans, l’enfant se responsabilise peu à peu. Si le temps passé devant le petit écran ne doit pas dépasser deux heures quotidiennes (avec l’apparition à cet âge-là des jeux vidéo, c’est déjà pas mal), vous pouvez, tout en jetant un oeil de temps à autre sur la télécommande, le laisser seul devant la télévision, tout en ayant au préalable validé avec lui le programme qu’il va regarder. Des programmes ludo-éducatifs de préférence…

PROGRAMMES ÉDUCATIFS, KESAKO ?

Lorsque l’on pose la question de l’impact de la télévision sur nos enfants, le terme « programmes ludo-éducatifs » revient systématiquement sur le devant de la scène. « Un dessin animé peut-il alors réellement participer à l’éveil ou à l’éducation de mon enfant ? » Et bien oui, sous couvert d’avoir correctement intégré les codes de ce type de programmes.

Parce que vos enfants sont d’ores et déjà des rois de la zappette, nombreuses sont les chaînes à l’image de Gulli sur la TNT, les chaînes Disney ou Nickelodeon et Nickelodeon Junior sur le câble à proposer toute une gamme de programmes conçus directement pour les enfants. Il existe donc des dessins animés simplement ludiques, à l’image de Bob l’éponge ou des Pokemon pour les plus grands par exemple, et des programmes beaucoup plus pédagogiques comme La Maison de Mickey ou Dora l’Exploratrice. Ces derniers ont l’avantage de donner à la télévision un rôle éducatif et donc de participer à l’éveil et à l’apprentissage de votre enfant.

Un personnage attachant qui s’adresse directement à l’enfant, des couleurs vives et des chansons, des énigmes à résoudre et une histoire à laquelle il peut participer de manière interactive : voilà la formule magique de ces programmes ludo-éducatifs qui leur sont spécifiquement dédiés. Et ici, il y en a pour tous les goûts ! Du dessin animé pour les tout-petits qui permet de se familiariser avec les formes et les couleurs à la série qui enseigne les rudiments de la langue anglaise ou espagnole à votre petit bout, en passant par un programme court qui aide votre bambin à partir à la découverte des nombres et de la géométrie : vous serez bluffer de voir comment votre bout’chou emmagasine de connaissances sans s’en rendre compte ! Attention cependant, les autres programmes jeunesse non tagués de la mention ludo-éducative ne sont pas néfastes pour autant. Ils permettent également à votre enfant d’appréhender de nouvelles notions comme l’amitié ou encore le respect, indispensables à sa vie en société. Le secret d’une télé intelligente et non-abrutissante ? Le choix du programme !

PETITS CONSEILS ENTRE AMIS

Pour vous aider à appréhender au mieux le monde de la télévision, quelques petites règles de survie s’imposent. Bien sûr, même si un petit dérapage de temps à autre peut être compréhensible, évitez au maximum de laisser votre enfant seul devant la télé. Accompagnez-le dans son apprentissage et échangez au maximum sur le programme que vous venez de regarder ensemble, pour en vérifier l’impact réel. Respectez au mieux les temps de visionnage indiqués plus haut, afin d’éviter qu’il ne voit en la télévision son seul et unique mode de divertissement.

Autre réflexe à bannir, celui d’allumer la télévision dès le retour de l’école ou pendant les heures de repas. La télé doit être un moyen de se détendre et non pas un mode de vie. La télécommande elle-aussi doit être surveillée, le mieux étant de la conserver près de vous pour contrecarrer les envies intempestives de zapper de votre petit bouchon. Soyez également clairs et précis avec la nounou ou la baby-sitter de votre enfant sur vos conditions, non seulement pour ne pas perturber l’enfant mais aussi et surtout pour éviter de tomber dans la facilité.

Enfin, à partir de 7 ou 8 ans, si vous laissez un peu plus de liberté à votre bambin quant au choix de ses programmes préférés, ayez cependant toujours un oeil sur ce qu’il regarde, certaines scènes pouvant être mal interprétées voire choquantes. A vous donc de trouver les mots justes pour lui expliquer la différence entre la réalité et la fiction !

La télévision n’est pas l’ennemie de votre enfant si tant est que vous l’apprivoisiez un peu…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.