Soutien scolaire : 6 règles d’or pour bien choisir

Votre enfant rencontre quelques lacunes en classe ou bien vous souhaitez simplement l’aider à se perfectionner dans une matière en particulier ? Le soutien semble être la solution idéale. Oui, mais comment s’assurer de faire le bon choix ?

1- DÉFINIR SES BESOINS

Sachez qu’il existe de nombreuses variantes de soutien scolaire. Pour des besoins réguliers ou ponctuels, des cours individuels ou en groupe, des formules préconçues ou sur-mesure : l’offre est aussi large que la demande est personnelle. Aussi, définissez clairement vos objectifs à vous et surtout ceux de votre enfant pour diriger au mieux votre choix.

Un enfant qui connaît quelques lacunes en mathématiques n’aura donc pas les mêmes besoins qu’un pitchoune souhaitant se perfectionner en anglais par exemple. De la même façon, certains bambins un peu moins sûrs d’eux préféreront le côté rassurant de votre nid douillet, plutôt que d’assister à des séances de soutien scolaire proposées en groupes de niveaux. Et si certains enfants démontrent une certaine autonomie et semblent parés pour des exercices à pratiquer en ligne, d’autres auront besoin d’être encadrés et ainsi, d’avoir affaire à un professeur particulier.

2- DÉNICHER UN PROFESSEUR QUALIFIÉ

Opter pour un organisme spécialisé plutôt que de se fier aux petites annonces parfois trompeuses pourra vous rassurer quant aux réelles qualifications du professeur que vous choisirez pour accompagner votre enfant dans telle ou telle matière. Cette première formalité indispensable vous garantira non seulement de ne pas jeter l’argent par les fenêtres mais aussi et surtout d’assurer à vos enfants des cours de qualité. Attention pour autant, privilégiez toujours

des établissements spécialisés dans le soutien scolaire et non dans les services à la personne plus généralement comme le jardinage ou l’aide ménagère, pour plus de savoir-faire et d’expertise.

L’avantage de ces organismes ? Un test d’évaluation des capacités de votre enfant vous sera proposé, ainsi qu’un suivi des élèves suffisamment réactif pour permettre d’ajuster les cours au besoin ou de changer de professeur si le courant ne passe pas.

3- LE BOUCHE À OREILLE

Choisir l’organisme avec lequel vous vous engagerez à prendre des cours particuliers n’est pas une mince affaire. Devant la multitude d’offres diverses et variées qui pullulent sur le Net, dans les magazines ou sur les panneaux publicitaires, dur dur de s’y retrouver. Aussi, fiez-vous aux recommandations d’autres parents ou d’enseignants pour finaliser votre choix. Bien entendu, le coût aura lui aussi un impact important dans votre décision finale, aussi n’hésitez pas à multiplier les devis pour être certains de trouver l’offre qui correspond à la fois à vos attentes mais aussi et surtout, à votre porte-monnaie.

4- GARE AUX PRIX !

Certains organismes de petite vertu se jouent de la détresse des parents pour proposer des prix hors de toutes considérations. Sachez qu’en moyenne en France, il a été observé dans les institutions de renom dans le domaine du soutien scolaire, un prix moyen de 15 euros nets de l’heure pour un enfant, des variables s’observant selon le niveau d’étude de votre écolier. Les prix affichés à moins de 10 euros nets de l’heure ou à plus de 20 euros nets de l’heure doivent tirer chez vous la sonnette d’alarme, aussi bien sur la qualité des cours qui s’en voie amoindrie que sur le sérieux de l’établissement.

Si vraiment le soutien scolaire à domicile reste une solution trop onéreuse pour vous, n’hésitez pas à vous renseigner en début d’année auprès des professeurs de votre enfant pour connaître les possibilités de renforts en groupes ou préférez un programme gratuit que l’on peut trouver sur Internet à l’image d’assistancescolaire.com, imaginé par Rue des Écoles et la MAIF. Là encore, il vous faudra viser juste et trouver LE site qui correspond à vos attentes.

5- INSTALLER LA CONFIANCE SUR LA DURÉE

Vous avez opté pour le soutien scolaire à domicile ? Une fois la perle rare trouvée, assurez-vous au maximum de la fiabilité de cette personne. Un soutien scolaire efficace tient notamment de la relation qu’entretient votre bambin avec son professeur. Aussi doit-il être ponctuel, régulier et sérieux et surtout savoir intéresser votre enfant. Et oui, les professionnels s’accordent sur ce point, la plupart des risques d’échecs scolaires étant dus au manque de confiance en soi de votre angelot. Un bon professeur saura sans doute déceler les capacités de votre minot, les mettre en valeur et ainsi le pousser à booster ses connaissances. Si vous voyez que votre enfant prend ses cours à reculons, creusez un peu et changez au besoin d’apprenant, au risque que l’expérience ne soit pas pleinement réussie.

6- SOYEZ ATTENTIFS !

Pour garantir la bonne marche d’un soutien scolaire dans la durée, vous devrez non seulement vous assurer de la motivation et de la persévérance de votre enfant mais aussi de celle du professeur ! N’hésitez pas, les premiers temps, à observer si l’enseignant pose des questions à votre bout’chou, s’il s’intéresse réellement aux progrès qu’il peut faire et si l’échange entre les deux vous semble harmonieux. Très vite, vous serez rassurés et seuls les résultats de votre enfant seront en ligne de mire ! A vous également de montrer votre pleine implication dans la réussite scolaire de votre chérubin, il n’en sera que plus motivé à redoubler d’efforts pour attiser votre fierté. Enfin, comme dans chacune des étapes de sa jeune vie, soyez à son écoute pour éluder tout malaise avant même qu’il ne fasse une toute petite apparition…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.