Mariage en cloque, mode d’emploi…

Par choix ou par COUP DU SORT, Bébé sera bel et bien là, dans votre joli bidou, le jour de votre MARIAGE. Une aubaine pour certaines, une véritable catastrophe pour d’autres, ZOOM sur un phénomène aussi féerique… qu’angoissant !

Se marier enceinte, le parcours du combattant ?

En fait, tout dépend de votre état d’es­prit… Mais aussi de votre état de santé. Un bout’chou va bientôt débarquer dans votre vie et la grossesse est déjà une étape fatigante et parfois (souvent?!?) stres­sante pour les futures mamans. Ajoutez à cela les préparatifs d’un mariage et pata­tra, vous voilà complètement débordée, au bord du goufre. Pour autant, sachez qu’en vous mariant avec votre loulou bien sagement lové dans votre ventre, vous ferez certainement des envieuses. Carton plein, chapeau Madame !

Dans tous les cas, si votre mariage était programmé avant que Bébé ne fasse sa petite apparition surprise ou bien que cela soit un choix clairement assumé, faites-vous aider au maximum à chacune des étapes de la préparation du Grand Jour, pour éviter les débordements.

Le bon moment…

Les sublimes robes de mariées imaginées pour les femmes enceintes vous font ir­résistiblement de l’oeil ? Vous rêvez de sceller votre union avec votre cher et tendre tout en arborant fièrement un joli ventre arrondi ? Vous n’avez pas vraiment le choix ? Bref, peu importe la raison qui vous pousse à vous marier enceinte, sachez toutefois que l’idéal se­rait de fixer la date entre les troisième et septième mois de grossesse.

Pourquoi ? Tout simplement parce que les nausées, sautes d’humeur et autres petits tracas du premier trimestre ne font pas forcément bon ménage avec une

fiesta d’enfer et que le dernier trimestre est souvent le plus contraignant en terme de poids ou de mobilité. Pas mieux pour massacrer votre robe de princesse. Et puis forcément, plus vous vous appro­cherez de la date d’accouchement, plus le mariage sera… téméraire ! Avec les angoisses de la future mariée, les émo­tions en veux-tu en-voilà, la musique qui bourdonne et la belle-mère qui vous fait (déjà!) criser, vous riquez d’accoucher là, en plein milieu de l’autel. OK, c’est pas commun. Pas sûr en revanche que le photographe apprécie…

La tenue parfaite

Vous êtes enceinte. En résumé, vous êtes déjà rayonnante et certainement la plus belle des naïades aux yeux de toute l’as­semblée. Si, si, malgré vos kilos en trop et votre peau boutonneuse, vous êtes resplendissante. Alors profitez-en, bah voyons…

Une robe de mariée est faite pour vous sublimer, que vous attendiez un enfant ou non. Enceinte, mettez vos atouts en valeur. Votre poitrine généreuse, vos cheveux soyeux, un maquillage léger et parfait… En bref, faites tourner les têtes !

Côté robe, optez pour un modèle pas trop cintré, facilement réajustable en fonction des caprices de la balance. Dans la même veine, ne la prenez pas trop longue car même si vous êtes tentée de rester perchée sur des stilettos toute la night, la réalité (et vos chevilles enflées!) vous rattrapera très vite et vous vous damnerez pour une paire de tennis ou de ballerines.

Pour les sous-vêtements, même si la lin­gerie fine vous fait de l’oeil, préférez un ensemble joli mais confortable, de préfé­rence pensé pour la femme enceinte.

Du côté de l’assiette…

Sans tomber dans des échanges mélo­dramatiques et sirupeux, une femme enceinte, peu importe ce que l’on peut lui glisser dans la cuillère, se sentira tou­jours frustrée. Non, vous ne pourrez pas trinquer de jolies bulles euphorisantes avec vos convives. Non, vous ne vous gaverez pas de saumon fumé et autre charcuterie de buffet. M’enfin, si vous vous focalisez uniquement sur les inter­dits de la grossesse, autant abandonner l’idée du mariage !

Tellement de saveurs vous sont per­mises, mettez-y du vôtre ! Le tout étant de trouver LE bon traiteur, quelqu’un de confiance qui saura s’adapter à votre situation si particulière, en vous concoc­tant des petits menus savoureux (et bien cuits!), des accompagnements délicieux (et préalablement bien lavés) et une carte de cocktails sans alcool à (presque) tom­ber par terre. Idem, pour le Wedding Cake, on évite la crème évidemment et on se concentre sur les valeurs sûres à base de chocolat ou de fruits de saison !

Faites-vous plaisir !

Se marier est déjà une très belle expé­rience. L’expérience d’une vie. Enfin peut-être… Mais se marier enceinte de­vient tout simplement magique, dès lors que vous décidez de franchir le pas. Aus­si, en reine absolue de ce grand jour et qui plus est, sous hormones, laissez-vous aller à quelques sympathiques caprices, histoire d’immortaliser l’instant. Côté mise en beauté, on se fait chouchouter à demeure, sur le plan de table on éjecte illi­co toute personne agaçante mais qu’on a été obligée d’inviter (pour être polie…) de son espace vital, on se lance dans la créa­tion d’un Candy Bar du tonnerre avec un écriteau « Pas Touche » bien planté à côté des fraises Tagada et on n’hésite pas à prendre la pose, encore et encore, sous les flashs avides des photographes et autres invités. Pour vous (et un peu, on l’espère, pour votre futur mari…) ce jour est unique, alors faites-en sorte qu’il reste à jamais graver dans TOUTES les mémoires de l’assemblée !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.