La mère parfaite, c’est vous ?

La MERE PARFAITE, une légende ? Et bien en réalité, pas tant que ça. Parce que des Wonder-Mums des TEMPS MODERNES, on en croise de partout, tous les jours… C’est parfois DROLE, souvent déprimant, mais après tout, il faut bien de tout pour faire un monde !

Je préfère d’avance vous aver­tir, je ne suis pas une maman parfaite… Loin de là ! J’aspire toujours à m’améliorer, à repousser mes limites pour offrir à mes enfants la meilleure des mamans possible, mais j’avoue que parfois, certaines mamans m’épatent un peu, me surprennent beaucoup… m’agacent énormément, même !

J’en ai repéré quelque unes, et com­ment dire, j’ai vraiment pris plaisir à vous les décrire.

Mais peut-être vous reconnaî­trez-vous ? Oui, vous, la mère par­faite ! Laquelle êtes-vous ? Confiez-vous à Mumu la Débrouille. Allez… Ne soyez pas timide, voyons !

La maman toujours en pleine forme

Quand on vous voit, aucun doute, vous avez bien dormi cette nuit. Parce que votre ou vos rejetons ont eux aussi, de toute évidence, bien dormi la nuit. Même qu’ils se sont couchés à vingt heures tout pile, sans broncher bien sûr, et qu’ils se sont réveillés comme des fleurs, avec un grand sourire, très tard ce matin.

Quand on vous voit, vous respirez la pleine santé. Normal, être maman, c’est votre petit bonheur rien qu’à vous, ce qui vous épanouie pleinement et booste votre fierté. Vous mangez bien, faites du sport et avez même le temps de

prendre soin de votre apparence… Mais comment faites-vous, zut de flûte ?

Quand on vous voit, on vous envie. Vous êtes toujours bien coiffée, bien maquillée, pimpante pour la journée. Bah oui parce que vous, vous avez le temps de rester au moins quinze belles minutes seule devant le miroir, parce que votre Baby So Perfect reste bien sa­gement dans son cosy à gazouiller.

Bref, vous pétez incroyablement la forme ! Et ça fait du bien à voir… (ou pas).

La maman qui ne s’énerve jamais

Chez vous, la zen attitude est tou­jours ce qui vous caractérise. Rien, absolument rien ne vous énerve. Et pourtant, vos petits loustics sont en forme aujourd’hui ; ils ont sauté dans les flaques d’eau et trempé leurs vête­ments, marché sur la moquette avec les chaussures pleines de boue, éven­tuellement escaladé le canapé pour at­teindre le lustre du plafond… Ils sont infatigables et cela vous amuse, tout simplement ! Ben quoi, vous faisiez pareil étant petite…

Non vraiment, vous ne vous énervez jamais. C’est inutile ! D’ailleurs vous le répétez souvent à qui veut bien l’en­tendre : « Moi, je ne perds jamais, je gagne toujours une expérience de vie, et il en va de même pour mes enfants ! ». C’est vraiment inspirant. Mais vraiment.

La maman qui est toujours bien sapée… comme jamais !

C’est quand même des fois le plus surprenant, surtout lorsque l’on sait que vous êtes en pleine diversification alimentaire. Chéri-bébé a malencon­treusement renversé tout le pot que vous aviez, évidemment, délicate­ment cuisiné par vous-même, craché son dégoût avec la plus mignonne des mimiques (que vous avez même eu le temps de filmer). Bref, aucune trace, vous êtes intacte ! Vous êtes d’ailleurs tellement confiante à ce propos que le facteur peut sonner chez vous à toute heure, vous serez super bien sapée, à en faire pâlir de jalousie Car­rie Bradshaw herself.

D’ailleurs, vous avez le temps de po­tasser les plus grands défilés, porter des stilettos et petites robes ajustées et on vous invite même sur les catwalks avec votre baby, lui aussi ultra-stylé, dans les bras.

Enfin, comment vous dire… Ça fait vraiment du bien à voir… (ou pas !)

La maman qui donne cinq fruits et légumes par jour à ses enfants

Ça, on le sait toutes, on l’a toutes lu ou entendu déjà quelque part, il est bon pour le transit de manger ses cinq fruits et légumes par jour. Et vous, oui vous la Super-Maman-Parfaite, vous faites ce qu’il faut pour la pru­nelle de vos yeux. Pas de bagarre sur la chaise haute, pas le moindre éner­vement d’ailleurs puisque l’amour de votre vie adore, même les épinards et les brocolis, et en redemande. Une véritable crème cet enfant…

La maman qui a un calendrier dans la tête et qui ne manque jamais un rendez-vous

Votre emploi du temps est super or­ganisé et donc tous les rendez-vous de la famille, que ce soit chez le pé­diatre ou chez la manucure, les dates des prochains vaccins et du prochain brushing. Vous n’oubliez absolument rien. Même le toutou a son carnet à jour…

Vous trouvez même le temps pour inviter toute la famille et préparer de succulents plats, of course ! Bref, on peut vraiment compter sur vous…

La maman qui ne met jamais (oh grand jamais) ses chérubins devant l’écran de télévision, ne serait-ce même que 10 minutes…

Vos kids à vous, ils jouent à des jeux en bois qui ne font pas de bruit, ils dessinent sagement durant des heures sans dépasser de la page blanche, en chantant d’adorables comptines par coeur. Ce sont de véritables petits anges et vous en êtes très fière. Pour­quoi donc les asseoir sur le canapé du salon pour regarder passivement des histoires à la mords-moi-le-noeud ? Pour aller aux toilettes tranquillement, prendre une douche ou faire un petit break le temps de lire votre magazine préféré ? M’enfin pourquoi donc ?

La maman qui a le temps de tout faire

C’est impensable de vous priver des petits plaisir de la vie. Vous avez le temps de faire votre jogging matinal, de bosser, de lire un super bouquin, de concocter un super plat à chaque repas, d’être sexy et puis tiens, de gâ­ter papa chaque soir tant qu’on y est !

La maman qui a déjà tout prévu huit ans à l’avance

Les vacances ? Vous avez prévu le budget nécessaire et vous connaissez déjà votre future destination. Même que tout est réservé, votre liste de courses est prête, même vérifiée cin­quante fois que vous n’ayez rien ou­blié.

Alors qui êtes-vous vraiment ? Dites-nous tout, on a tellement à apprendre de vous… Une chose est sûre, et en cela je veux bien qu’on me mette cet écriteau sur la tête (un tatouage ?) : Maman un jour, Maman pour tou­jours !

Et peu importe, si elle n’est pas par­faite, à jamais dans les coeurs des bambins elle perdurera. A nous de faire que ces petits bouts-là restent « enfants » dans leur tête le plus long­temps possible, au moins un petit chouia, rien que pour se sentir impar­faite et aimée le temps d’un instant. •

*Auteure du livre « Parents de jumeaux, notre vie croustillante » (Editions Récréalire)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.