Le dico des maux pendant la grossesse

La GROSSESSE est rythmée de PETITS BOBOS et de grands tracas… En voici quelques définitions.

Acné

Avec le bouleversement hormonal que connaît votre organisme, il est possible que des petits boutons, plus ou moins importants, apparaissent sur votre visage. Si les traitements anti-acné sont pour la plupart contre-indiqués chez la femme enceinte, pas d’inquiétude pour autant, tout devrait rentrer dans l’ordre après l’accouchement… Enfin on vous le sou­haite franchement !

Angoisses

Bébé arrive et avec lui, de nombreux doutes et interrogations viennent enva­hir votre esprit bourré aux hormones. Entre crainte de ne pas savoir vous oc­cuper de votre enfant, hantise de voir votre corps changer et peur d’accoucher, tout un flot d’angoisses s’amuse à per­turber votre quotidien. Allez, no panic, ces nuages noirs devraient très vite se dissiper et même totalement disparaître une fois de retour à la maison avec votre petit trésor !

Brûlures d’estomac

Tout au long de votre grossesse, votre es­tomac risque d’être mis à rude épreuve. Un peu comme si vous enchaîniez dix tours de Space Mountain d’affilée. Avec une activité gastrique réduite à cause de la progestérone, donc une digestion plus lente et difficile, et le resserrement iné­vitable de votre estomac l’utérus grossis­sant, les remontées acides seront de plus en plus fréquentes. Brrrr… Évitez donc les aliments trop épicés ou trop acides pour ne pas torturer de trop votre joli petit bidon.

Constipation

Au cours du deuxième trimestre de votre grossesse, les premiers signes de consti­pation peuvent apparaître. La pression que votre abdomen reçoit et la baisse d’activité physique en sont les causes les plus connues. Essayez au possible de faire un peu d’exercice, de privilégier les aliments riches en fibres comme les fruits et les légumes et n’hésitez-pas à boire beaucoup d’eau riche en magné­sium. Et hop, sur le trône Madame ! Démangeaisons

Dues aux hormones, les démangeaisons touchent principalement le ventre, les bras ou encore les jambes. Symptôme de grossesse plutôt gênant, surtout au ciné ou chez des amis, il n’en reste pas moins fréquent et n’est d’aucun danger pour la future maman. Bon on résiste toutefois de trop se gratouiller au risque de voir quelques rougeurs disgracieuses apparaître.

Diabète gestationnel

Enceinte, il est possible que votre taux de sucre ait du mal à se réguler naturel­lement. C’est pourquoi le diabète gesta­tionnel est une déconvenue de la gros­sesse qu’il faut particulièrement surveiller car elle peut entraîner de nombreuses complications. Vous faire suivre par un médecin est donc ici une obligation.

Douleurs aux seins

Votre corps est tiraillé par les hormones et les premières victimes de ce bouleverse­ment sont incontestablement les seins. C’est Monsieur qui est content… Tendue et douloureuse, votre poitrine prend du volume tout au long de votre grossesse, d’où la nécessité absolue de vous procurer des soutiens-gorge adaptés à votre taille. Ils devront aussi être confortables et résistants (tant pis pour la dentelle fine…), on pense bien-être avant tout !

Fatigue

Lorsque l’on évoque avec une jeune maman les trois premiers mois de sa gros­sesse, un terme revient qua­siment à coup sûr : la fatigue. Cette sensation d’engourdisse­ment, tant au niveau psychique que physique, paraît bien sou­vent insurmontable, bien qu’elle soit la résultante du boulever­sement hormonal dont vous êtes la cible. Reposez-vous un maximum et dites-vous que bientôt, tout cela ne sera qu’un lointain souvenir puisqu’au deuxième trimestre, l’effet inverse se produira et vous redoublerez d’énergie ! Bon, pas pour longtemps, car quand Baby pointera le bout de son nez, cette saleté de fatigue reviendra tout de go…

Infection urinaire

S’il est conseillé de boire beaucoup d’eau pour contrer ce type d’affection, l’infec­tion urinaire est un mal qui touche la majorité des femmes enceintes au cours de leur grossesse. Envie fréquente d’aller aux toilettes, sensation de picotements au moment d’uriner ou brûlures : les symptômes sont clairs et doivent immé­diatement être pris en charge par votre conseil médical, d’importantes compli­cations pouvant survenir en cas de né­gligence.

Jambes lourdes

Au cours de votre grossesse, le bouleversement hormonal dont vous êtes la victime peut altérer votre circulation san­guine et vous procurer une gêne certaine au niveau des jambes comme des fourmis ou des gonfle­ments, voire même parfois, d’intenses douleurs. Ici, le re­pos est préconisé, de même que le jet d’eau froide sur vos jambes lourdes et au besoin, le port de bas de contention.

Masque de grossesse

Le masque de grossesse est une apparition de petites taches brunâtres au niveau du visage, notamment au niveau des joues et du front, entre le quatrième et le sixième mois. Cette hyper-pigmenta­tion peut être aggravée en cas d’exposition au soleil, aussi méfiez-vous ! Sinon, pre­nez votre mal en patience, ici, seule la prudence s’im­pose…

Maux de tête

Enceinte, vous subissez une forte pression arté­rielle. Les maux de tête sont donc tout à fait fré­quents, surtout en début de gros­sesse, et peuvent s’accentuer avec la fatigue. Attention cependant, préférez le paracétamol à l’aspirine, contre-indiquée pendant la gros­sesse. En cas de douleurs persistantes ou aggravées, n’hésitez surtout pas à consul­ter votre Docteur Mamour.

Nausées

Au cours des premiers mois de gros­sesse, vous pouvez, si vous êtes sujette aux nausées, établir un camp dans vos toilettes ! Les nausées sont fréquentes mais pas toujours accompagnées de vomissements. Elles peuvent être pro­voquées par la vue d’un aliment ou une odeur troublante et là encore, mieux vaut prendre son mal en patience…

Pertes vaginales

Les pertes vaginales ou pertes blanches sont très courantes chez la femme en­ceinte, les hormones sécrétant active­ment cette substance claire et visqueuse. Possible que votre culotte vous fasse un peu la tête. En revanche, si ces pertes s’accompagnent de démangeaisons ou de légers saignements, consultez sans attendre.

Syndrome du canal carpien

La grossesse peut provoquer chez cer­taines femmes ce qu’on appelle de la rétention d’eau. Celle-ci est à l’origine du syndrome du canal carpien, carac­térisé par des fourmillements au niveau des doigts et du poignet et un certain engourdissement. Selon les estimations, 20% des femmes enceintes présente­raient les symptômes de cette affection.

Transpiration

Votre glande thyroïde étant fortement sollicitée au cours de votre grossesse, il est possible que vous transpiriez plus que d’accoutumée. Sympa, surtout à l’ap­proche de l’été… No stress pour autant, ce petit désagrément disparaîtra avec l’ar­rivée de Bébé.

Ventre qui démange

Ah ces vergetures ! Et oui, elles sont pro­bablement la cause de votre petit ventre qui commence à péniblement vous grat­ter ! Plus les mois défileront, plus cette sensation s’accentuera. Pour tenter d’y remédier, n’hésitez pas à appliquer sur la zone une crème anti-vergetures et à vous masser régulièrement. Ou mieux ! Demandez à votre cher et tendre de le faire pour vous !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.