Le sevrage en questions

Reprise du travail, contraintes physiques, rejet de Bébé ou tout simplement ENVIE D’ARRETER : les raisons de passer de l’allaitement au biberon sont propres à chaque maman. Petit guide de survie pour une transition toute en douceur…
Quand dois-je sevrer mon bébé ?

Si l’Organisation Mondiale de la San­té (OMS) recommande d’allaiter Bébé au minimum pendant six mois, le choix d’arrêter dépend uniquement de vous. Que ce soit dans les pre­mières semaines de la vie de votre bout’chou ou bien plus tard, le se­vrage doit répondre à une décision qui vous est propre. Il n’y a donc pas de période idéale bien que Bébé puisse de lui-même vous faire comprendre qu’il souhaite passer à autre chose… Il est possible également que vous souhaitiez arrêter cette expérience tout simplement parce que vous n’en avez plus envie. Surtout, ne culpabi­lisez pas ! Mieux vaut ne pas allaiter que d’allaiter à contrecoeur ! Faites les choses avec douceur et tout ira pour le mieux dans le meilleur des mondes.

Mon bébé est-il prêt à être sevré ?

Certains bébés peuvent instinctive­ment vous faire savoir que le sein ne leur convient plus. S’il se balance en ar­rière au moment de la tétée, s’il refuse de boire votre lait ou affiche une moue boudeuse à l’heure des repas : voilà le signe qu’il est sans doute temps de passer à autre chose. Vous souhaitiez également arrêter ? Vous êtes donc sur la même longueur d’ondes que votre enfant, le sevrage n’en sera que plus facilité. Si au contraire vous souhaitiez continuer, n’en voulez pas à votre bout de chou et dites-vous bien qu’il n’y a aucun signe de désamour la-dedans et qu’il vous faut juste couper le cordon un peu plus. Une chance pour Papa qui va pouvoir s’impliquer un peu plus !

Comment sevrer mon enfant ?

Il est essentiel ici de prendre son temps. Gardez-en tête qu’un sevrage trop brusque peut être un sevrage traumatisant. En règle générale, un passage réussi entre le sein et le bi­beron prend entre quinze jours et un mois, selon les enfants. Aussi, soyez patiente et supprimez progressive­ment chaque tétée au sein pour la remplacer par un bibi tout nouveau tout beau. Commencez par évincer celle de l’après-mi­di, puis celles du soir pour ter­miner enfin par celle du matin, bien sou­vent la plus com­pliquée à éliminer dans le train-train quotidien de Bébé.

Quel biberon choisir ?

Si le choix du lait infantile qui convient à votre enfant est capital, notam­ment en fonction des troubles digestifs éven­tuels qu’il pour­rait connaître (on optera alors pour une formule plus appropriée), le biberon que vous choisirez pour sevrer votre bout’chou est tout aussi essentiel. En effet, pour une transition réussie, préférez une tétine adaptée à son âge à faible débit, qui imite autant que possible la forme et la texture de votre sein. Bébé a du mal à téter ou bien il refuse catégo­riquement la tétine que vous lui pro­posez ? Tentez l’expérience avec une tétine différente et ce, jusqu’à ce qu’il l’accepte enfin. Dans tous les cas, restez patiente, Bébé finira bien par trouver biberon à sa tétée !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Merci de votre visite