Les 10 commandements des parents de jujus !

Devenir parents, c’est un événement MAGIQUE, merveilleux, stressant aussi parfois. Mais devenir PARENTS DE JUMEAUX, c’est une toute autre histoire… Par Johanna et Christophe du blog Parents-de-Jumeaux.fr

Passée l’annonce fatidique : « On va maintenant écouter le deuxième coeur… Vous avez des jumeaux dans la famille ? » Pas­sé le stress de la grossesse et de l’organisation à venir, la naissance de vos deux merveilles vous plonge dans un monde que seuls les parents de jujus peuvent connaître. Apparte­nant à une même communauté, on se trouve, on se reconnaît, on se com­prend… N’est-ce pas ? Et si on jouait au jeu des 10 commandements… Spé­cial parents de Twins !

1 – La table de multiplication par 2 tu réviseras…

Bienvenue dans un monde où tout est double. Quand jadis on comptait avec des bananes ou des pommes sur nos vieux cahiers, maintenant c’est chaque moment, chaque geste, chaque pensée ou émotion qui sera multiplié par le chiffre deux. Qu’on se rassure, c’est aus­si souvent deux fois plus de bonheur…

2 – Les courses, comme hobby tu adopteras…

Ah les courses… Vous allez devenir expert dans la chasse aux promotions. Les lots de 2 qui autrefois vous lais­saient quelque peu indifférents, voire méfiant, feront maintenant scintiller vos yeux de mille étoiles. Mais s’il y a bien un évènement qui deviendra pour vous un rendez-vous incontour­nable : ce sont les périodes de promos sur les couches!

Un paquet acheté, le deuxième offert, foire aux gros volumes, etc… ça vous parle ? Pourquoi donc tant de veille, pourquoi donc tant de stock ? Ah oui c’est vrai, avec deux bébés ou plus à la maison, au delà du nombre de mi­nutes qu’on passe dans une journée à scratcher et descratcher ces petites languettes, c’est votre porte-monnaie qui en prend un coup ! Sachant qu’un nouveau-né mange en moyenne huit fois par jour, qu’on change la couche en général à chaque fois, qu’ils sont deux, qu’un mois compte une tren­taine de jours… Oui, oui, cela fait presque 500 couches par mois ! Sa­chant que les couches taille 0 – 1 ou 2 coûtent en général moins de 15 centimes, mais que plus la taille aug­mente, plus le prix augmente… heu… OK j’arrête là… Vous m’avez com­prise.

3 – Ambidextre tu deviendras !

Chers amis droitiers, vous voilà à l’aube de la découverte d’une nou­velle partie de votre corps. Votre bras gauche ! Vous vous surprendrez au bout de quelques semaines à peine à maîtriser tout un tas de choses avec cette « nouvelle » main qui trouve en­fin un usage utile et indispensable !

Faire deux trucs en même temps et complètement différents, voilà votre nouveau super pouvoir ! Chaque main ses tâches et on gagne un temps fou !

4 – « C’est des jumeaux ? » Toujours on te demandera !

Car oui, cela a beau être une évidence, les gens vous poseront sans cesse la question. Inlassablement. Et même si vos jumeaux se ressemblent comme deux gouttes d’eau, ça sera pareil ! Si toutefois vos Twins sont dizygotes et qu’ils ont une différence de taille ou de poids… on vous assénera alors d’un gentil « ils ont combien d’écart » ? et là vous répondrez fièrement d’un magistral « Trois minutes » ! Et toc !

5 – De l’émerveillement sans cesse tu auras !

Outre passé le rythme effréné des premières semaines voire des pre­miers mois, votre vie deviendra tout simplement magique… OK, je m’em­balle peut-être un peu. Ça ne veut pas dire que TOUT va devenir facile, loin de là ! Mais cette interaction que tes jumeaux auront sans cesse vous émerveillera à tous les coups… « Oh, ils se tiennent la main », « ils se sou­rient », « ils jouent ensemble » (com­prendre ici qu’ils se piquent les jouets bien sûr…)… Oui, vous êtes devenue complètement gaga.

6 – Le lave-linge, ton meilleur ami, deviendra !

Ah oui, les promotions sur la les­sive aussi, tu surveilleras ! Un bébé, c’est sale… Alors imaginez un peu DEUX bébés ! Une couche qui dé­borde, un vomito par-ci, une cata par-là … Mieux vaut avoir quelques tenues de rechange sous la main. Et si en plus vous avez attaqué la diver­sification alimentaire, alors là, n’en parlons pas ! Si, si, la musique douce (tu parles!) qui chante à vos oreilles, c’est bien celle de votre lave-linge qui tourne en boucle depuis votre retour de la maternité…

7 – Les questions de logistique tu maîtriseras !

Que ce soit la logistique pour la mai­son ou la logistique pour sortir avec des jumeaux, un pro dans ce domaine vous deviendrez ! Et le jour où vous vous offrirez (enfin!) un premier petit week-end en tribu loin de chez vous, c’est à une partie de Tetris que votre coffre de voiture ressemblera…

8 – Des réflexions étranges tu entendras !

Ah les fameuses réflexions ! Au sem­piternel « C’est pas trop dur? » on ré­pond : « Ben si, c’est fatiguant… Je te les prête un week-end si tu veux ? ». A l’aga­çant « Ah ben ils ne se ressemblent pas du tout ! », on rétorque : « Ben non, jumeau n’est pas un synonyme de clone ! » . Au stu­pide « Ah ! Vous avez fait des jumeaux pour les allocs ? »... Là on répond rien. Soit on frappe, soit on tourne les ta­lons…

9 – Pour un super-héros souvent tu passeras !

Donner deux biberons en même temps, allaiter deux bébés à la fois, donner deux bains tous les jours (ou presque)… Répondre « non ça va ! » avec un fier sourire aux gens qui te demandent « roh là là, tu dois être vraiment fatiguée »… C’est fou ce que les parents de jumeaux peuvent im­pressionner leur entourage. Allez, on boude pas notre plaisir et on profite rien qu’un peu de ce statut de Su­per-Parent !

10 – Deux fois plus de bisous et de câlins tu recevras !

Ça, c’est le côté So Choupi de la vie de parents de jujus. Quand un bi­sou bavouilleux quitte votre joue, un autre prend la place ! Pour tous ces moments de tendresse partagée, on oublie largement les petits couacs et gros tracas du quotidien. Des câlins de Twins, c’est deux fois plus de bon­heur et une éternité d’amour…

Un petit 11ème ? Boire et manger froid tu apprendras !

A qui n’est-ce jamais arrivé de se ser­vir un café (car oui, du café, du thé ou tout autre breuvage permettant de te tenir éveillée, tu consommeras !) et de se rendre compte deux heures plus tard qu’on a tout bonnement oublié de le boire ? Un premier biberon ter­miné, envie d’un café avant d’avoir le deuxième à donner… Et Zut ! Un Ouiiiin accusateur te rappelle subite­ment quelle est ta priorité… Et voilà, un café froid pour Madame Maman s’il vous plaît !

Et ce n’est que le début, bien sûr ! Remplir par deux les fiches d’entrée à l’école tu devras, à chacun son gâteau d’anniversaire tu cuisineras, quatre roulettes quand ils feront du vélo, tu retireras…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.