Choco’addict !

La question de Joey, papa d’un petit Arthur de 5 ans.

« Mon fils est un grand gourmand. Mais pas de n’importe quoi. Il est complétement dingue de chocolat, et pourrait en manger à tous les repas. On essaie bien de limiter mais une question m’embête. Le chocolat, c’est bon pour la santé des enfants ? »

Q ui n’a pas un jour craqué devant un pot de Nutella dans lequel on plonge avec envie une cuillère gourmande et généreuse ? Le chocolat, c’est la petite faiblesse de bon nombre d’entre nous, qui trouvons en cet aliment réflexe un petit délice hautement réconfortant. Mais si le chocolat est réputé pour ses vertus relaxantes et anti-stress pour nous autres adultes à cran, qu’en est-il pour les enfants ?

Et bien contrairement à ce que l’on pourrait penser, le chocolat, c’est bon pour leur santé ! Avec choix et modération bien évidemment, comme tout petit plaisir, le chocolat est un aliment bourré d’énergie qui possède des qualités nutritionnelles épatantes. Sa composition permet ainsi de lutter contre bien des maux comme la fatigue, les tendances diabétiques ou encore la constipation par exemple. De quoi se laisser tenter…

UN PROBLÈME, DES SOLUTIONS

Oui, le chocolat c’est bon pour la santé mais attention cependant, tous les chocolats ne sont pas à mettre dans le même panier. En effet, selon les spécialistes de la nutrition infantile, un chocolat plus particulièrement remporte la palme : le chocolat noir. Bourré de magnésium et d’anti-oxydants, le chocolat noir avec un pourcentage de cacao élevé est aussi bon pour l’organisme de votre pitchoune que pour son développement cérébral.

Apprécié pour sa douceur et le côté enfantin qu’il représente (la majorité des produits de consommation chocolatés l’utilisent), le chocolat au lait est le petit préféré des bouts de chou. Moins de magnésium mais plus de calcium, celui-ci est réservé aux petits plaisirs spontanés.

Si le chocolat en tablette semble donc plutôt attirer les faveurs des connaisseurs pour leur teneur en cacao (beaucoup important que dans le chocolat en poudre ou en pâte à tartiner), il ne faut pourtant pas en abuser, puisque 20 grammes par jour sont recommandés pour un bambin.

Ok, votre enfant est gourmand mais vous souhaiteriez que, petit à petit, il transforme cette légère addiction en geste santé. Pour cela, n’hésitez pas, tout en douceur, à proposer progressivement quelques carrés de chocolat au pourcentage de cacao plus important. Si votre bout’chou grimace, c’est qu’il possède un peu trop d’amertume. Allez-y doucement et gardez en tête que la consommation de chocolat doit rester un geste plaisir avant tout !

NOTRE CONSEIL :

Apprenez à varier les plaisirs ! Entre une tartine de pain accompagnée d’un ou deux carrés de chocolat, un chocolat chaud ou une pâtisserie chocolatée de temps à autres :si votre enfant est accro, profitez-en pour lui faire découvrir de nouvelles sensations ! Et un petit tour du côté du salon du Chocolat ne sera pas de trop non plus…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.