Tu sais que tu viens d’accoucher quand…

« … ben quand t’as une boule rose baveuse et fripée entre les jambes, m’enfin ! » QUELLE QUESTION ! Et bien figurez-vous qu’à y regarder de plus près, il semblerait que nous ayons toutes un petit quelque chose en tête de différent, rien qu’à nous, qui nous rappelle joliment (ou presque !) nos premiers pas de JEUNE MAMAN. Un nouveau départ parfois cracra ou rocambolesque mais finalement, toujours plein de TENDRESSE

« Quand tu peux enfin t’épiler en voyant ce que tu fais… »

Gwendoline

« Quand tu te lèves toutes les trois heures pour une autre raison que celle d’aller aux toilettes ! »

Fanny

« Quand ton corps est tellement douloureux et malmené que le seul moyen de surmonter ça, c’est de se plonger dans le regard du petit bout qui vient de pointer le bout de son nez… »

Élodie

« Quand ton entrejambe est aussi fréquemment observé que la Joconde ! Pour voir si tout se remet comme il faut bien sûr. »

Aurélie

« Quand tu te mets à comparer ton entrejambe à un lendemain de fête du 14 juillet !

Orel

« Quand tu galères à te lever parce que tu as neuf points entre les pattes et une grande barre dans le dos à cause de la péri… »

Mélodie

« Quand tu peux enfin dormir sur le ventre ou collée dans les bras de ton homme… »

Émilie

«Quand tu dois t’asseoir sur une bouée pendant trois semaines et que tu as par la même occasion la honte de ta vie au mariage guindé de ta meilleure copine ! »

Ambre

« Quand tu oublies en un centième de seconde tout les désagréments de ta grossesse (vomitos, cent pipis à la journée, doigts de pieds qui ressemble à des Knacki Balls…) et que tes yeux se remplissent de larmes de joie quand tu vois enfin la bouille de ton petit bébé… »

Estelle

Quand tu as plus l’impression d’être un boudin devant la glace et que tu peux enfin remettre des talons hauts! »
Anne-Florine

« Quand tu as les seins si durs que tu pourrais assommer quelqu’un avec ! »
Tyf Touf

« Quand tu te sens tellement vide sans ce petit être dans ton ventre… »
Amandine

Quand toutes sortes de fluides et de matières sortent de ton corps et que tu t’en fous ! »
Catherine

« Quand tu pleures en voyant ton corps dans la glace ! Un carnage ! »
Isabelle

« Quand tu te tiens les fesses pour te lever du lit ou d’une chaise, de peur que tous tes organes ne s’échappent… »
Julie

« Quand on ne te dit plus bonjour et qu’on se rue sur le berceau en te jetant à peine un coup d’oeil… »
Émilie

« Quant tu mets seulement deux minutes à enfiler tes chaussettes et lacer tes chaussures… »
Alicia

« Quand tu passes des nuits blanches, non pas à cause des pipis incessants ou de ne pas pouvoir t’endormir parce que Bébé prend ta vessie pour un trampoline, mais parce que tu passes ta nuit à le regarder, le renifler, passer ton nez dans ses cheveux, l’embrasser, le serrer tout contre toi… »
Émeline

« Quand une étudiante infirmière vient te faire une toilette intime vu que tu es incapable de te lever le lendemain de ta césarienne… »
Joanne

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.