On se parle, mon bébé ?

PARLER A SON BEBE, vous le savez sans doute, c’est très important, et ce, depuis la naissance. Il ne faut surtout pas croire qu’un bébé ne comprend pas et que ça ne sert à rien de COMMUNIQUER avec lui . Au contraire, plus vous lui parlerez, plus il entrera tôt dans le langage. Mais, suivant les enfants, le langage parlé arrive plus ou moins rapidement… ON SIGNE ?

Avant que bébé parle, il est pos­sible de communiquer avec lui avec le langage des signes. Et oui ! On le pensait réser­vé aux personnes sourdes et muettes, mais il n’en est rien. D’ailleurs, bébé ne fait-il pas coucou et au revoir de la main, pour le plus grand bonheur de ses parents ? Voilà un signe que tout le monde aime faire aux bébés, alors pour­quoi ne pas élargir un peu plus et utiliser d’autres signes ?

Signer avec bébé, oui, mais pourquoi ?

Même si l’on apprend à connaître son bébé et ses différentes réactions, il est parfois difficile de savoir ce qu’il veut. Et quand on a réussi à subvenir à tous ses besoins de nourrisson, il arrive à un âge où ses envies sont plus variées et pas toujours faciles à comprendre. Entre un et deux ans, le vocabulaire de bébé est encore très limité, et pourtant, il a beaucoup de choses à dire ! Quoi de plus frustrant pour un enfant de vouloir quelque chose, de le montrer avec son doigt en disant « ga, ga, ga » et de voir que sa maman ne le comprend pas ?

Signer avec son bébé, c’est lui donner la possibilité d’exprimer ses émotions quand il n’a pas encore les mots. Votre petit pourra ainsi vous dire quand il a faim, quand il a sommeil ou qu’il a eu peur de quelque chose dont vous ne vous étiez pas rendu compte ! Il n’au­ra plus besoin de recourir aux cris et aux pleurs et se sentira moins frustré.

Enfin, grâce à la langue des signes, vous donnerez à votre bébé l’envie de communiquer avec vous !

Signer avec bébé, oui, mais quand ?

Certains commencent dès la nais­sance mais il est évident que ce n’est pas forcément le moment où bébé est le plus réceptif. La plupart commence vers 6 mois, quand bébé tient assis et qu’il s’intéresse de plus en plus. At­tention cependant, il faudra être un peu patient, car les premiers signes de bébé ne se feront probablement pas avant 8 ou 9 mois… Il n’y a pas de meilleur moment pour commen­cer, c’est surtout en fonction de vous, de vos envies et de vos disponibilités. Si votre enfant a déjà un an ou plus, vous pouvez quand même commen­cer, il n’en apprendra que plus rapi­dement !

En ce qui concerne le moment, il n’y a, là encore, aucune obligation parti­culière. Vous pouvez signer avec bébé pendant les moments importants de la journée : le repas, le bain, le cou­cher… Mais il faut absolument que cela reste un moment de plaisir pour vous et que ce ne soit pas pris comme des devoirs imposés ! L’apprentissage des signes peut également être un jeu entre bébé et vous.

Signer avec bébé, oui mais si ça retardait son langage ?

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le langage des signes ne re­tarde absolument pas l’acquisition du langage. Il va au contraire renforcer l’envie de bébé de communiquer avec les autres. Et plus il va développer l’envie de communiquer, plus il va ai­mer apprendre à parler. De plus, il se rendra compte rapidement qu’un mot prononcé est plus rapide à dire qu’un mot signé, et il laissera petit à petit les signes pour pouvoir discuter. Il utili­sera toujours les signes pour évoquer un mot qu’il ne sait pas encore pro­noncé, et plus tard, cela pourra même devenir un langage secret entre vous que vous seuls serez capables de com­prendre !

Signer avec bébé, oui mais comment ?

Si vous êtes décidés à utiliser cette méthode, sachez qu’il existe plusieurs livres sur le sujet, dont un assez bien fait, « Signe avec moi, la langue ges­tuelle des sourds à portée de tous les bébés » de Monica Companys et Na­thanëlle Bouhier-Charles . Ce livre est assez complet et présente tout un dic­tionnaire en photos pour vous aider à faire les signes. Il existe également des vidéos et des ateliers pour apprendre à signer avec des formateurs.

Mais alors, signer avec bébé, c’est super bénéfique ?

Oui, oui et re-oui ! Cela réduira vrai­ment les frustrations ressenties par vos enfants, mais aussi la vôtre, de pouvoir enfin les comprendre. Signer pourrait aussi vous permettre de pas­ser la « terrible two » (la fameuse crise des deux ans qui peut durer jusqu’à plus de trois ans, et parfois commen­cer avant deux ans) plus facilement. Comprendre son enfant permet

« Quoi ? Qu’est-ce que tu racontes ? »

d’avoir plus confiance dans son rôle de parent et de se sentir plus proche de lui.

Je vous donne un exemple indiqué dans le livre « Signe avec moi » :

Simon, 18 mois, est campé devant un pla­card et pointe le doigt vers la porte du haut en réclamant « gagagagagagaga »….

« moi : qu’est ce que tu veux ?

Lui : gagagagaga !

Moi (montrant des fruits secs) : tu veux ça ?

Lui fait non de la tête. Il répète et insiste : gagagagagaga !

Moi (montrant des céréales ) : tu veux ça ?

Lui fait de nouveau non de la tête, il persé­vère : gagagagagaga !!!

Moi (montrant des biscuits) : tu veux ça ?

Lui (réponse invariable, non de la tête ; de plus en plus frustré, commence à s’agacer) : gagagagaga !!!

J’ai commencé à perdre légèrement patience parce que je n’étais pas au mieux de ma forme ce jour-là et je ne souhaitais pas spé­cialement passer les stocks en revue. Le fa­meux : mais qu’est ce que tu veux à la fin ? a fini par m’échapper… et mon Simon s’est jeté par terre en pleurant.

Je lui ai alors demandé s’il connaissait le signe de ce qu’il voulait et s’il pouvait me le faire. A mon grand étonnement, il me fit le signe du chocolat ! Jamais je n’aurais imaginé qu’il voulait du chocolat, étant donné qu’il n’en mangeait jamais. (…) Dans le cas où je n’aurais pas été bien « lunée », j’aurais pu m ‘énerver et couper court à la situation.( …) Là, avec un simple signe, il pouvait me faire comprendre par ses propres moyens ce qu’il voulait, et moi, je retrouvais un petit garçon satisfait et calme. Nous étions tous les deux gagnants ».

Sachez enfin que cette langue des signes est la vraie langue des signes française pour les sourds et muets et pas une langue inventée spécialement pour les bébés !

Un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.