Quelle activité extra-scolaire pour mon enfant ?

Hip-hop, piano, tennis… C’est bien connu, les enfants aimeraient tout essayer. Oui mais voilà, les activités extra-scolaires, ça peut vite faire flancher le budget familial. A vous donc de les aiguiller pour trouver l’activité qui correspond à leur personnalité…

Si la rentrée se résumait à l’incontournable liste de fournitures scolaires, elle serait un vrai jeu d’enfant ! Et pourtant, au-delà du cartable et de la trousse à remplir, chaque année, les parents sont confrontés à un nouveau casse-tête chinois : quelle activité extra-scolaire choisir pour mon enfant ?

Certains bambins ont des idées bien arrêtées sur la chose, la recherche est donc grandement facilitée. Mais qu’en est-il des bouts de chou indécis qui changent d’avis tous les deux jours et passent bien souvent du coq à l’âne ? Si imposer à votre enfant telle ou telle activité n’est certes pas une bonne idée, vous pouvez tout à fait, en fonction de ses envies et de sa personnalité, l’aiguiller dans ses choix.

La boxe ou la guitare classique le tentent ? N’hésitez pas à demander, quelle que soit la discipline convoitée, une ou deux séances de test avant de vous décider pour le restant de l’année. Sachez aussi que une ou deux activités extra-scolaires devraient suffire pour éviter à votre pitchoune, déjà très sollicité par l’école, de se sentir complètement débordé. A vous de jouer !

POUR LES ARTISTES EN HERBE

Idéales pour les grands rêveurs dotés d’un sens de l’imaginaire exacerbé, les activités artistiques permettent de développer l’ouverture d’esprit et le sens de l’observation de votre enfant. Longtemps délaissé au profit des disciplines purement physiques (seuls 20% des bambins se laissent tenter par le genre), ce type d’activités tend aujourd’hui à remporter les faveurs des plus jeunes, notamment grâce à une offre qui s’élargit et vogue au-delà des frontières du dessin ou de la peinture traditionnels.

En effet, avec l’avènement des loisirs créatifs, de nombreux ateliers voient le jour ici et là, avec des thématiques toutes plus accrocheuses les unes que les autres. Sculpture sur bois ou sur glaise, peinture sur tissus, création de bijoux ou de bougies, mosaïque, confection de parfums ou de poupées… Tout est fait pour susciter l’éveil créatif de vos pitchounes. Le but ici n’est pas forcément d’en faire les petits Picasso de demain, mais simplement de leur permettre de s’ouvrir à d’autres horizons tout en développant imaginaire et dextérité. Le top ? Trouver une association ou organisme qui propose différents ateliers tout au long de l’année, pour être sûrs de ne pas se lasser !

POUR LES SPORTIFS INVÉTÉRÉS

Dépenser de l’énergie, développer son sens du collectif ou de la compétition, relever de nouveaux défis et repousser sans cesse ses limites : le sport et tous ses dérivés représentent encore et toujours l’activité extra-scolaire par excellence. Idéal pour les petites boules de nerfs qui ne tiennent pas en place, les petits baroudeurs et autres accros à la castagne : le sport permet de canaliser les enfants tout en leur enseignant le goût de l’effort.

Si le football et le basket-ball pour les sports collectifs sont toujours des valeurs sûres, le handball (grâce à sa couverture médiatique), le rugby et le volley-ball continuent leur progression. Pour les esprits un peu plus individualistes, on préférera la pratique du tennis, de la natation, de l’athlétisme, du judo, de l’équitation ou encore la gymnastique. Côté nouveautés, on salue l’apparition de la Capoeira et de l’Escrime, qui attisent toujours plus la curiosité des plus jeunes.

Et la danse dans tout ça ? Et bien sachez que si la danse classique restait majoritairement l’apanage des petites filles, les garçonnets s’essaient de plus en plus au hip-hop. Un vrai phénomène !

POUR LES GRANDS TIMIDES

Dur dur de trouver une activité qui convienne aux petits bouts les plus timides. Généralement mal à l’aise en public, ceux-ci peuvent éprouver quelques difficultés à intégrer un groupe. Sans que cela ne devienne un véritable calvaire pour votre enfant, il faut tout de même tenter de repousser ses limites en l’invitant à rejoindre un atelier pour lequel il semble avoir quelques affinités. Le but étant de ne pas tomber dans la facilité en acceptant qu’il s’enferme sur lui-même.

Votre enfant est doué en acrobaties ou excelle dans l’art du coup de crayon ? N’hésitez pas à le pousser vers une discipline dans laquelle il pourra explorer tous ses talents en toute confiance. Si au contraire votre enfant est indécis, deux types d’activités peuvent l’aider à combattre sa timidité : le chant et le théâtre. Au travers de petits jeux ludiques, votre bout’chou pourra, à son rythme, s’ouvrir au monde extérieur en osant exprimer ses sentiments. Autre avantage non négligeable du chant et du théâtre : ils lui permettront de gagner en autonomie et en confiance en soi, deux éléments indispensables à la construction de petit adulte !

POUR LES MÉLOMANES

Les petits musiciens en herbe n’auront que l’embarras du choix pour exploiter leur talent. Si la flûte est très estampillée

« école », le piano reste la discipline musicale la plus répandue, bien qu’elle soit plutôt onéreuse. La guitare et la batterie gagnent du terrain et l’apparition d’instruments un peu moins conventionnels comme la guitare électrique par exemple est à saluer.

Si toutefois votre enfant, attiré par la musique, ne sait pas encore quelle discipline il souhaite pratiquer, n’hésitez-pas à lui faire tester plusieurs choses avant d’investir vous-même dans l’achat de l’instrument en question !

POUR LES PETITS INTELLOS

Les activités extra-scolaires ne se résument pas uniquement aux arts plastiques et au sport. Certains enfants, plus cérébraux, s’épanouiront davantage dans une activité qui chatouille leur intellect. Club de lecture ou d’échecs, ateliers découverte de la nature ou des sciences, clubs de langues étrangères ou de mathématiques : tout est bon pour apprendre en s’amusant. Particulièrement sollicités ces dernières années, les clubs informatiques sont aussi en plein dans la tendance. De quoi faire naître quelques vocations ou prendre de l’avance sur son temps !

POUR SORTIR DES SENTIERS BATTUS

Les activités extra-scolaires, c’est aussi l’occasion de découvrir de nouvelles disciplines qui sortent de l’ordinaire. Effet de mode oblige, les cours de cuisine sont très convoités et de plus en plus d’ateliers de petits chefs naissent partout en France. Vous n’aurez donc aucun mal à dénicher LE cours qui comblera la gourmandise de vos cuistots en culottes courtes. Les claquettes elles aussi se démocratisent, telles les disciplines liées au cirque comme les acrobaties, le jonglage ou le funambulisme.

Les dérivés des grands classiques sont aussi plébiscités comme le water-polo, l’improvisation, le badminton ou encore le trampoline. Un peu boudé ces derniers temps, le scoutisme lui aussi revient peu à peu sur le devant de la scène avec, au delà de la découverte de la nature inhérente à l’activité, la transmission de valeurs de respect et de partage très appréciées !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Merci de votre visite