Rentrée scolaire : Comment lui redonner le bon rythme

La question de Shérifa, maman d’une petite Assia âgée de 6 ans.

« Ma fille entrera au CP à la rentrée prochaine, mais avec la coupure des vacances, les veillées et les grasses matinées, j’ai peur qu’elle soit décalée par rapport aux heures de sommeil. Comment faire pour lui redonner le bon rythme ? »

Pour les enfants, les grandes vacances, c’est Byzance ! On se couche à l’heure que l’on veut, on se lève au gré de nos humeurs, on sieste à la demande… En bref, pour le sommeil, les congés d’été sont loin d’être de tout repos, surtout quand il s’agit de reprendre le chemin de l’école (et oui, toutes les bonnes choses ont une fin…). Aussi est-il important dans un premier temps de sensibiliser vos pitchounes sur le fait que les dodos estivaux sont quelque peu anarchiques, certes, mais que c’est tout à fait exceptionnel. Cela permettra à vos bambins de comprendre qu’il faut bien profiter de ces grâces saisonnières parce qu’elles ne dureront pas…

UN PROBLÈME, DES SOLUTIONS

Bientôt la fin des vacances et déjà la rentrée pointe le bout de son nez. Avec son lot de stress et d’excitation, la période n’est jamais évidente à gérer, notamment avec de jeunes enfants. Pourtant, il est essentiel de retrouver un rythme de sommeil correct bien avant la reprise de l’école, au risque de perturber sérieusement la capacité de concentration de votre pitchoune. Pour être suffisamment d’attaque pour retrouver les bancs de la primaire, sachez qu’un enfant de cet âge là a besoin d’au minimum dix heures d’un bon dodo réparateur. Si tous les petits sont différents, il convient généralement que l’heure du coucher la plus favorable se situe entre 20 et 21 heures.

Au retour des vacances, mieux vaut ne pas braquer votre enfant en lui imposant, du jour au lendemain, un nouveau créneau pour aller dormir. Habitué à des horaires plus cléments, celui-ci aura du mal à trouver son sommeil et au-delà de ça, tiendra l’école pour responsable de cette règle qu’il vivra comme une punition. Au contraire, préférez y aller progressivement, en attaquant la phase de reprise du rythme scolaire au moins deux semaines avant la date fatidique de reprise.

Pour cela, suivant l’heure à laquelle il est habitué à se coucher en période estivale, « grappillez » quelques précieux quarts d’heure chaque soir, jusqu’à retrouver l’heure dite de confort.

Bien sûr, qui dit coucher, dit lever et ici la règle est la même. Pour ne pas que la reprise soit vécue comme une douche froide, petit à petit, réintroduisez le rituel du réveil à heure fixe, avec petit-déjeuner.

NOTRE CONSEIL :

Pour retrouver le rythme idéal avant le retour sur les bancs de l’école, l’endormissement doit lui aussi être chouchouté. On entend par là que pour favoriser un sommeil réparateur, mieux vaut ne pas proposer à vos enfants de regarder la télévision ou de jouer aux jeux-vidéo avant d’aller se coucher. Un bon livre et au dodo !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Merci de votre visite