Je suis une mauvaise mère quand…

Et si on profitait de ces pages pour se faire quelques petites confidences entre amies. Des témoignages plein de vie, drôles et terriblement vrais qui nous enseignent tout simplement que c’est dur dur d’être maman !

Sans jugement ni culpabilité, Baby & Cie a décidé de lever le voile sur ces petits moments de la vie de famille qu’on préférerait parfois oublier. Mais parce qu’il n’y a pas de maman parfaite (ni d’enfants parfaits d’ailleurs), on s’amuse de ces petites perles du quotidien, non sans un second degré assumé. Si certaines d’entre vous, particulièrement décomplexées, n’ont pas hésité une minute à répondre à notre appel, d’autres, un peu honteuses certainement, ont eu besoin de se faire tirer les vers du nez. Mais au fil de la discussion, des « ah, moi c’est pareil ! » et des « toi aussi ? », des rires et des regards complices, on se rend tout simplement compte que même la perfection apparente à l’image d’une Bree Van de Kamp, n’existe pas. Et ça fait du bien, n’est-ce pas ?

« Les vacances en famille, c’est super chouette. Mais c’est bien aussi de partir à deux, en amoureux et surtout sans les enfants qui geignent sans arrêt pour une glace, pour faire pipi, pour un jouet, pour rien… Alors parfois, je m’enfuis ! Et c’est aussi grisant qu’un épisode de Prison Break… »

Mathilda et ses envies d’ailleurs…

« Je suis une dingue des Mister Freeze à la framboise. Le problème, c’est que mon fils aussi. Du coup, quand il y a un nouvel approvisionnement à la maison, je me dépêche de les manger en cachette en lui disant qu’il n’y en avait pas dans la boîte cette-fois ci. Et quand je vois sa moue boudeuse sur son bâton dégoûtant au citron, je me dis que oui, je suis une mauvaise maman ».

Cléa, gourmande invétérée.

« J’avoue, je suis un peu flemmarde dans mon genre. Alors quand je ne veux pas répondre à l’une des demandes de mes enfants, je me repose systématiquement sur Papa avec un « va demander à ton père » bien sec qui ne laisse aucun espoir. Après tout, ça a toujours été moi la préposée aux cacas. Alors chacun son tour ! »

Alexane, sacrée caractère.

« Pourquoi les enfants se lèvent toujours si tôt ? Le dimanche matin, c’est pire que tout. 7 heures tapantes, je suis au garde à vous. Ma solution à moi ? Une compil’ de dessins animés, une boîte de gâteaux remplie et je me colle au canapé pour deux bonnes heures d’un dodo entrecoupé de chansons de Dora. C’est toujours mieux que rien. »

Chahineze, qui regrette ses grasses matinées d’adolescente.

« Mauvaise cuisinière, je me jette un peu trop souvent sur les plats tout prêts. Parfois, je culpabilise. Mais quand mes enfants ont mangé à la cantine le midi, je relativise et je me dis qu’au moins, ils auront fait un repas équilibré dans la journée. Je sais, c’est navrant. »

Magda, bien chagrinée.

« A l’heure de Scènes de Ménage, j’ai un petit rituel maxi boîte de bonbons et coca. Mais bon, les sucreries avant de dormir, c’est pas bon pour les enfants. Alors je leur refuse l’accès à ces petites merveilles. A ce moment précis, je sais qu’ils me détestent, mais c’est plus fort que moi! »

Ondine, petite cachottière.

« Allez, je me lance, j’espionne la page Facebook de ma fille. Ben oui quoi, à cet âge-là (ndlr : 13 ans), elle peut très bien faire n’importe quoi et surtout faire de mauvaises rencontres. Alors je surveille, de loin. Et ça vaut le détour. Manquerait plus que les popcorns, franchement. Les ados, c’est mieux que les Séries B ! »

Blandine, qui vit avec son temps.

« Il m’est déjà arrivé de prendre quelques piécettes dans la tirelire de ma fille, pour un timbre ou une baguette. C’est fou comme je me sens mal de la dépouiller. Le pire, c’est que j’oublie toujours de lui rendre son argent. Heureusement qu’elle ne voit rien… »

Tiphaine, un brin tête en l’air.

« Après avoir passé des années à avoir pris soin d’eux à chaque minute, je me dis qu’aujourd’hui qu’ils ont grandi, ils peuvent me rendre la pareille, non ? Allez me chercher un truc à grignoter, nettoyer la table, aller chercher le pain, fermer la fenêtre, ouvrir la fenêtre… Qu’est ce que ça sera à la retraite ! Les pauvres. » Wendy, maman des temps modernes.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.