Il gifle son bébé d’un mois et écope de 18 mois de prison ferme

Le verdict est tombé aujourd’hui en Charente. 18 mois de prison ferme pour ce jeune papa ayant donné une gifle d’une violence folle à son bébé d’un mois.

Les faits remontent en novembre 2017. Abderhamane, 32 ans, ne supporte plus les cris nocturnes de son enfant. S’il a avoué lui-même à la barre avoir totalement perdu le contrôle sous l’emprise de la cocaïne et avoir giflé ce bébé inoffensif, l’enquête a démontré qu’il avait déjà été violent envers sa femme, alors enceinte, mais aussi avec le chien de la famille. Il écope aujourd’hui d’une peine de 18 mois d’emprisonnement, sans toutefois avoir été privé de ses droits parentaux.

C’est une assistante sociale venue rendre visite au couple le lendemain matin, qui a remarqué immédiatement que l’enfant âgé d’à peine un mois, portait sur son visage un hématome de 10 cm et la marque de quatre doigts. Il mettra près de quatre mois pour rouvrir correctement son oeil gauche.

Si le corps médical ne peut encore aujourd’hui se prononcer sur d’éventuelles séquelles dans le futur, l’enfant est toutefois aujourd’hui encore placé en famille d’accueil. La maman quant à elle « culpabilise de ne pas avoir su protéger son fils ».

Un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.