Rennes : bientôt des cours de récréation « non-genrées »

La guerre des sexes s’infiltre visiblement jusque dans les cours de récréation. Un constat qui pousse la capitale bretonne a initier un tout nouveau projet pour lutter contre les stéréotypes : concevoir de nouvelles cours de récréation « unisexes », que les petites filles comme les petits garçons peuvent s’approprier de façon égale.

Selon les observations menées par l’UNICEF publiées en novembre dernier et témoignages récoltés auprès du personnel enseignant, il semblerait que les petits garçons graviteraient davantage dans le centre de la cour, tandis que les petites filles resteraient sur le côté. Un constat qui a poussé la ville a imaginer de nouveaux espaces de jeux attendus pour 2023 dans deux nouvelles écoles (primaire et maternelle), qui viseraient à améliorer le climat social dès le plus jeune âge. « Les enfants sont imprégnés de l’idée d’une inégale valeur entre ce qui est féminin et masculin et la mixité ne garantit pas l’égalité filles-garçons », a expliqué à l’AFP Geneviève Letourneux, conseillère municipale déléguée aux droits des femmes.

Le fait que les petits garçons soient instinctivement (ou socialement !) attirés par le football et autres jeux de ballon qui prennent davantage de place et que les petites filles, « physiquement » plus sages et donc reléguées au second plan, devient donc aujourd’hui l’un des combats de la municipalité, qui entend ainsi révolutionner l’éducation. « Nous en sommes aux prémices, l’idée est aussi de choisir les activités les moins genrées », souligne Geneviève Letourneux, qui souhaite « éviter que certains espaces soient dédiés à un usage unique ». Exit donc le terrain de foot encadré par des bandes blanches au sol ou les marelles distillées contre un muret. Une formation spécifique à la mixité des sexes devrait par ailleurs voir le jour pour le personnel périscolaire.

Renforcer le lien à l’autre, éviter l’exclusion, contrecarrer le harcèlement scolaire : le projet à les épaules larges ! Souhaitons que les résultats soient à la hauteur des attentes des élus locaux pour, à terme, inspirer l’ensemble des écoles de notre territoire !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.