Une famille pour la vie

PARCE QU’IL EST ESSENTIEL DE NOS JOURS DE SE RECENTRER SUR DES VALEURS VRAIES ET ANCESTRALES, Baby & Cie S’EST PENCHÉ SUR L’IMPORTANCE DE LA FAMILLE DANS LES FOYERS MODERNES. UN PORTRAIT PARFOIS PEU FLATTEUR QUI NOUS INDIQUE QU’IL Y A URGENCE À SE RECONSIDÉRER LES UNS LES AUTRES.

Autrefois, la famille c’était ça. Des repas conviviaux ponctués d’éclats de rire et de
coups de gueule, que l’on se plaisait à échanger… Des maisonnées généreuses où
cohabitaient parfois plusieurs générations pour le plus grand bonheur des plus jeunes et
des anciens… Un sens du partage exacerbé où seul le « Un pour tous et tous pour un » régnait en main de maître… Un écrin de solidarité qui malgré les coups durs de la vie, savait résister au temps qui passe. Aujourd’hui, la belle image de la famille au sens noble du terme semble peu à peu s’écorner. Au profit de quoi ? De scénettes certes caricaturées mais terriblement vraies, de parents et d’enfants isolés chacun dans leur coin, souvent
hypnotisés par des technologies modernes fleuves qui ont tendance à nous éloigner les uns des autres. Bien heureusement, toutes les familles ne répondent pas à ce schéma dévastateur et c’est de cette jolie lueur d’espoir que Baby & Cie s’est inspiré…

LA FAMILLE, UNE DÉFINITION COMPLEXE

Mais avant d’aller plus loin, répondons ensemble à une question qui paraît toute bête mais qui pourtant, peut s’avérer lourde de sens : « Qu’est-ce que la famille ? ». « La famille est un ensemble très complexe, nous explique Dominic Anton, psychothérapeute familial systémique à Montrouge. Il s’agit d’une communauté qui vit avec ses propres
règles et ses individualités ». On comprend alors qu’il est impossible de dresser un
portrait fixe de la famille, tant celle-ci répond aux histoires personnelles et aux commandements de chacun. « La base est cependant la même pour toutes les familles. Il s’agit d’un fonctionnement imposé par des parents, garants d’un cadre de vie qui s’inscrit dans le respect de chacun des membres du foyer. Ce cadre est essentiel», poursuit le psychothérapeute. Ainsi existe-t-il autant de typologies de famille que de foyers sur cette terre et la définition classique du papa, de la maman, des deux enfants, du chien, du jardin et du monospace est quelque peu dépassée. « La famille a changé. Le schéma fondamental reste le même à savoir des parents et des enfants, mais elle évolue avec la société qui bouge en permanence, constate Dominic Anton. La famille vit avec son temps »

A CHACUN SA FAMILLE

Mais alors, si on n’a pas une maman et un papa, est-on une vraie famille ? « De nos jours, il y a de plus en plus de familles dites monoparentales ou homoparentales qui font particulièrement débat. A mon sens, c’est un faux débat puisque la famille ne répond pas à des codes prédéfinis, nous apprend le spécialiste. Pour un enfant, une famille se construit aussi grâce à l’espace social dans lequel il va évoluer. Le fait qu’un enfant ait deux parents du même sexe ou bien un seul parent n’est pas un problème puisqu’il ira
de lui-même chercher un autre référent auprès d’un autre membre de sa famille ou dans ses connaissances à l’école par exemple. Se trouver un modèle, un représentant fiable
du sexe absent à la maison. Et c’est ainsi qu’il se construira tout à fait normalement ».
Une cellule familiale épanouie est donc tout simplement une cellule de vie pleine d’amour et de partage, qui ne lèse aucun enfant, quelle que soit la typologie du cadre parental dans lequel il grandit.

SO FAM 01 BD11
LA FAMILLE : UNE PASSERELLE POUR L’AVENIR
Une cellule familiale épanouie va au-delà du seul bien-être au quotidien. En effet, la famille est le premier cadre de vie que connaîtra votre enfant, ses premiers repères, et ceux-ci seront essentiels à la construction de sa future vie d’adulte. « Selon la systémique, théorie qui date des années 60, nous ne sommes pas ce que nous sommes par hasard. La famille représente un modèle de transmission directe et influe forcément sur notre passage à l’âge adulte. C’est pourquoi il est essentiel de ne pas négliger sa famille puisque c’est avec elle que l’on se construit psychiquement », continue Dominic Anton.
Un mimétisme inconscient s’installe alors souvent dans la tête des jeunes adultes. Preuve en est les bambins ayant évolué dans une famille nombreuse qui n’imaginent pas une vie de famille épanouie sans une ribambelle de joyeuses fripouilles, ou plus gravement, dans le cas d’enfants ayant subi des violences qui ne peuvent s’empêcher de les retransmettre.

DANGERS MODERNES

« Pour qu’une vie de famille soit pleinement épanouie, il faut qu’elle comporte trois espaces essentiels à chacun des membres du foyer. Un espace affectif où l’amour est prédominant, un espace où s’inscrit la reconnaissance de l’autre et un espace privilégiant l’autonomie de chacun, et ce,dès le plus jeune âge de l’enfant, nous explique le spécialiste. Le problème étant qu’aujourd’hui, nous sommes bouleversés par un quotidien trop pesant, une course contre le temps permanente et on est de moins en moins disponible pour sa vie de famille. L’autre danger vient de l’hyper-communication qui impacte fortement la cellule familiale si on n’est pas vigilent. On se retrouve donc avec un portrait de famille où chacun est isolé dans son coin, papa sur le téléphone portable, maman sur l’ordinateur et les enfants sur les consoles de jeux-vidéo. Souvent, les parents eux-mêmes sont à l’origine de ce phénomène ». Être attentif aux uns et aux autres, voilà l’une des première règles à observer pour une vie de famille au top.

DES ASTUCES AU QUOTIDIEN
Pour booster votre vie de famille et vous recentrer les uns sur les autres, Dominic Anton vous propose trois astuces simples à appliquer au quotidien. Vous pouvez tout d’abord opter pour la fameuse boîte à idées que vous laisserez en libre accès pour que chacun puisse y glisser une pensée,une idée ou une remarque sur l’ordre qui règne dans la maisonnée. Une fois par semaine par exemple, vous pourrez vous réunir autour d’une tablée gourmande pour découvrir ce que contient la fameuse boîte et discuter ensemble des sujets qui intéressent les uns et les autres.

Pour réinstaurer le dialogue dans votre famille, il est aussi essentiel de proposer un moment familial pendant lequel chacun pourra s’exprimer librement. Un rendez-vous régulier au petit-déjeuner le dimanche par exemple ou une après-midi jeux de société par exemple. N’hésitez pas également à sonder votre enfant au moment du coucher(moment de partage privilégié) pour savoir si tout se passe bien dans sa petite tête. Écoutez-le et rassurez-le au besoin. Enfin, au quotidien, veillez aussi à provoquer des moments privilégiés avec chaque enfant, en dehors de la cellule familiale. Cela lui permettra de s’exprimer plus facilement et de se construire des souvenirs qui n’appartiendrontqu’à lui. Même dans le cas d’une famille nombreuse, il est important d’articuler des activités avec chaque enfant, en duo !

Avec tout ça, Baby & Cie vous souhaite une vie de famille joyeuse et pleine de vie…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s