Bébé arrive : comment gérer la jalousie de votre ainé ?

DANS QUELQUES MOIS, BÉBÉ POINTERA LE BOUT DE SON NEZ. MAIS ENTRE CRAINTES D’ÉVICTION ET JALOUSIE NAISSANTE, VOTRE AÎNÉ NÉCESSITE, PLUS QUE JAMAIS, TOUTES LES ATTENTIONS. QUELQUES PISTES POUR PASSER LE CAP EN TOUTE SÉRÉNITÉ.

La venue d’un nouveau bébé dans votre maisonnée est certes une promesse de mille et une joies au quotidien mais peut aussi se révéler une source d’ennuis insoupçonnés avec votre aîné. Et oui, véritable chamboulement dans sa petite vie très ordonnée où il occupe la place centrale, votre petit bout risque vite de se sentir « étouffé » par ce petit être qui
grandit en vous et qui bientôt, viendra lui piquer sa place. Car dans sa petite tête de bout’chou c’est bien de cela qu’il s’agit la plupart du temps : Bébé 2 représente un rival. Pas d’inquiétude pour autant, avec quelques astuces et un maximum de préparation, tout devrait glisser comme sur des roulettes.

UNE GROSSESSE PARTAGÉE

Votre ventre s’arrondit progressivement et bientôt, vous ne pourrez plus cacher l’arrivée de Bébé à votre aîné. S’il est conseillé de garder l’info secrète le plus longtemps possible
– pas pour jouer les abominables Pinocchio mais surtout pour éviter les questions certes chou mais quelque peu impatientes de votre grand – il vous faudra, dès que les choses se préciseront, en parler avec votre enfant. Pour cela, prévoyez un moment cocooning en présence du papa et expliquez ouvertement à votre bambin qu’un petit frère ou
une petite sœur viendra bientôt rejoindre la famille. Selon l’âge de votre pitchoune, vous pouvez tout à fait vous aider de photos de l’époque où il était lui-même bébé et surtout de clichés de vous enceinte, lorsqu’il était encore au chaud dans votre ventre. Il comprendra ainsi que lui aussi a vécu ce moment privilégié avec sa maman et cela annihilera tout sentiment naissant de jalousie. Ensuite, à chaque étape de la grossesse, n’hésitez pas à partager vos sensations et envies avec lui, en le prenant comme complice à part entière de ce changement de vie imminent. Faites-lui toucher votre ventre et proposez-lui de parler au bébé, de lui chanter des chansons ou de lui faire des bisous ! L’important ici est qu’il comprenne pleinement la situation, avec toutes les cartes en
mains.

PROJETEZ-VOUS !

L’essentiel au cours d’une grossesse est d’arriver, chaque jour, à projeter votre aîné dans sa future vie de grand frère ou de grande sœur. Rassurez-le dans un premier temps sur l’espace destiné au nourrisson, en lui montrant précisément où sera son coin dodo (et que celui-ci n’empiète surtout pas sur son propre domaine…). Le must étant de le faire participer à la décoration de la chambre en elle-même. En s’impliquant, votre enfant créera inconsciemment une première affection pour la future petite fripouille qui
viendra bientôt lui chaparder tous ses jouets. Idem pour l’achat de la layette, du doudou ou des premiers jeux d’éveil, n’hésitez à demander à votre aîné de choisir un petit cadeau pour le baby, il n’en sera que plus fier ! Se projeter, c’est aussi expliquer à votre bambin les responsabilités qui lui incomberont, une fois le bébé arrivé.

Et comme jouer aux grands est l’une de ses activités favorites, il adorera savoir qu’il devra prendre soin de son petit frère ou de sa petite sœur, lui apprendre des choses (et l’empêcher de faire des bêtises) et qu’il pourra, dans très peu de temps, trouver en ce petit être un brin passif au début, un camarade de jeux de folie et un confident privilégié!

SO FAM 01 BD1

AU QUOTIDIEN

Ça y est, Bébé est là, et c’est maintenant que les choses sérieuses commencent. Même si votre nouveau-né vous accapare pleinement, il vous faudra toujours veiller, vous et papa, à accorder suffisamment de temps à votre aîné. Des activités régulières rien qu’avec lui sont donc préconisées ainsi que des petits temps de paroles au quotidien où vous lui poserez quelques questions pour connaître son état d’esprit. Le moment où votre enfant sera le plus réceptif, c’est sans aucun doute le coucher. Si vous percevez la moindre crainte, rassurez-le de douces paroles, et de calinous et il s’en trouvera apaisé. Au quotidien, n’hésitez pas également à le faire participer à la petite vie de Bébé. Préparer un bibi, changer une couche, prendre un bain à deux ou aider à l’habillement
: le principal pour que votre aîné accepte ce nouveau bébé et qu’il ne nourrisse pas de sentiment de jalousie néfaste sur le long terme est de l’impliquer !

UNE FRATRIE ÉPANOUIE

Quelques mois sont passés, Bébé fait ses nuits et ce nouvel arrivant devient un membre à part entière de votre joyeuse tribu. Il commence à se mouvoir avec de plus en plus d’aisance, sollicite l’attention de son grand frère ou de sa grande sœur et sous vos yeux se construit un phénomène des plus magiques et touchants : la naissance d’une fratrie.
Petites chamailleries et grands moments de complicité seront dorénavant votre lot quotidien et bientôt, une relation toute particulière voire secrète s’installera entre vos deux bambins. Le plus chouette dans tout ça ? C’est que la magie opérera à chaque nouvelle naissance De quoi se laisser aller à la folie des grandeurs d’une famille généreuse et comblée…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s